Création de 100 emplois chez Jeux WB Montréal

Affaires

Québec

Après Ubisoft, c’est maintenant au tour de l’éditeur de jeux vidéo WB Games d’annoncer la création de nouveaux emplois dans la métropole.

Implanté à Montréal depuis 2010, le studio a vu naître le jeu Batman : Arkham Origins en plus d’avoir travaillé à l’adaptation de Batman : Arkham City pour la Wii U. Ce projet d’investissement privé du studio montréalais vise à augmenter ses effectifs, en plus de doter la filiale de la société américaine Warner Bros de nouveaux équipements informatiques.

Évalué à 63 millions de dollars sur cinq ans, le projet bénéficiera d’une contribution financière non remboursable de 1,5 million de dollars du gouvernement du Québec.

La première ministre du Québec, Pauline Marois, était accompagnée des ministres Nicolas Marceau et Élain Zakaïb afin de dévoiler le soutien apporté par son gouvernement.

WB_4oct13_02_mini

«Grâce à ses entreprises dynamiques et innovantes, telles que Jeux WB Montréal, le Québec s’avère une vitrine technologique d’envergure pour l’industrie du jeu vidéo, et ce, à l’échelle internationale. Mon gouvernement est fier de soutenir ces fleurons de notre économie, qui sont de véritables créateurs de richesse et d’emplois pour le Québec. Nous avons le privilège d’avoir chez nous l’une des plus grandes sociétés mondiales de production de jeux vidéo. Le projet d’investissement de Jeux WB Montréal contribuera à la vitalité économique de notre métropole, notamment par la création d’emplois de qualité.»

«Grâce au savoir-faire et au talent de nos employés, notre studio montréalais a rapidement fait sa place au sein du groupe Warner Bros Interactive Entertainment et de l’industrie du jeu vidéo», a soutenu le vice-président et chef de studio de Jeux WB Montréal, Martin Carrier. «L’appui du gouvernement du Québec nous permettra de consolider notre position d’excellence dans le secteur du divertissement interactif, notamment par l’agrandissement de nos studios et par l’achat de nouveaux équipements informatiques, afin d’accueillir encore plus d’employés talentueux et de continuer à livrer des jeux conformes à nos hauts standards de qualité. La création d’un centre d’excellence en localisation, en marge du projet, fera en sorte que nos installations seront incontournables pour nos collègues à travers le monde.»

Tout comme l’annonce d’Ubisoft de lundi dernier, cette expansion s’inscrit également dans le cadre des modifications apportées par le gouvernement au crédit d’impôt pour la production multimédia. Ces changements, applicables à tous les éditeurs de jeux vidéo, rendent admissibles de nouveaux métiers et éliminent l’expiration des crédits d’impôt trois ans après la mise en marché d’un jeu vidéo.