Apple souhaite moins dépendre de Foxconn

Rumeurs

Les pratiques controversées du fabricant chinois inciteraient la pomme à diversifier la liste de ses fournisseurs.

Alors qu’Apple se retrouve avec les mains liées devant Samsung, vers qui elle devra se tourner pour la production des écrans Retina du nouvel iPad mini, l’entreprise songe à multiplier le nombre de fournisseurs ayant pour mandat l’assemblage de ses produits, selon ce qu’à appris le Wall Street Journal.

La rumeur veut que la société californienne mandate Wistron pour assurer la production de l’iPhone 5c, et Compal Electronics pour aider à la production de l’iPad mini.

Plus spécifiquement, une source anonyme a confié au quotidien que cette stratégie serait envisagée par Apple afin que l’entreprise soit moins dépendante de Foxconn, son principal fournisseur.

Plongée dans la tourmente une fois de plus l’an dernier lors de la publication d’un article par le Shanghai Daily, qui accusait Foxconn de forcer des étudiants chinois à travailler sur les chaînes d’assemblage de l’iPhone 5 après les classes, Apple veut éviter que la situation ne se reproduise.

La rumeur veut que la société californienne mandate deux autres fabricants chinois : Wistron, afin d’assurer la production de l’iPhone 5c, et Compal Electronics, pour aider à la production de l’iPad mini.