Apple dévoile CarPlay

Poursuivez votre route

Liste de tags

Fidèle à sa réputation de «Mercedes» des produits électroniques, Apple s’associe avec de prestigieuses marques automobiles pour déployer iOS en voiture.

Dans le cadre du Salon international de l’automobile de Genève, Apple a dévoilé aujourd’hui la déclinaison finale de son système d’exploitation mobile qu’elle prévoit implanter dans les véhicules automobiles.

À l’instar d’AirPlay, CarPlay préservera la puissance de calcul aux appareils iOS produits par Apple.

Alors que nous avions déjà une idée de ce dont aurait l’air iOS en voiture suite à l’annonce par Apple lors de sa plus récente conférence au WWDC, l’entreprise a finalisé son offre, rebaptisée CarPlay.

Ses premiers partenaires automobiles sont Ferrari, Mercedes-Benz et Volvo. Des véhicules intégrant la technologie seront d’ailleurs présentés cette semaine au salon.

À l’instar d’AirPlay, CarPlay préservera la puissance de calcul aux appareils iOS produits par Apple, assurant à l’entreprise californienne la main mise sur sa technologie – la même stratégie employée par celle-ci depuis la fin du programme de licence de son système d’exploitation, qui permettait à d’autres fabricants informatiques de produire des ordinateurs compatibles.

L’assistant personnel intelligent Siri est au cœur de l’initiative, agissant comme interface pour l’automobiliste afin d’accéder à ses contacts, faire des appels, écouter ses messages vocaux et ses messages textes, et obéir à une série de commandes vocales.

Sans surprise, le service de cartographie d’Apple est aussi un élément important. Il sera possible d’obtenir des itinéraires sur l’écran du tableau de bord et des instructions GPS en temps réel.

Évidemment, qui dit voiture, dit musique. Fait surprenant, celle-ci ne sera pas desservie que par iTunes. Les services Spotify et iHeartRadio seront également de la partie en tant qu’applications tierces.

«Les utilisateurs d’iPhone veulent toujours leur contenu à portée de la main, et CarPlay permet aux conducteurs d’utiliser leur iPhone dans la voiture avec le minimum de distraction», a déclaré le vice-président du marketing iPhone et iOS d’Apple, Greg Joswiak.

Outre Ferrari, Mercedes-Benz et Volvo, Apple a annoncé des partenariats avec BMW, Ford, General Motors, Honda, Hyundai, Jaguar / Land Rover, Kia, Mitsubishi, Nissan, Peugeot / Citroën, Subaru, Suzuki, et Toyota.

Rappelons qu’une initiative similaire, nommée Open Automotive Alliance, a été annoncé au début de l’année par Google. Parmi les constructeurs automobiles membres de l’alliance, on retrouve à nouveau General Motors, Honda et Hyundai.

  • PinkyPie

    Ce que Apple propose et ce qui est offert par l’Open Automatise Alliance de Google(entre autre) ne semble pas exactement être la même chose. Google va fournir l’ordinateur dans la voiture, alors que Apple semble seulement offrir la possibilité à ses téléphones de se connecter sur l’ordinateur de la voiture. Il semble que Google pourrait ajouter plusieurs nouvelles fonctionnalités à nos voitures alors que Apple sera restreint à ses appareils mobiles.

    • Raphael Fortin

      Ce qui est offert au constructeur dans le deux cas est un OS. Comme MS a fait dans le passé avec SYNC chez Ford.

      Pour la partie de la fabrication du terminal je crois que celas vas être un peut comme les téléphone, les compagnie (Google, Apple, etc) développe le os et le fabricant automobile s’occupe du terminal.

      • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

        Mais comme souligne PinkyPie, les voitures de l’Open Automotive Alliance seront munies d’un ordinateur de bord Android indépendant du téléphone, contrairement à l’initiative d’Apple.

      • PinkyPie

        Pas sûr de ça.
        Ça fait partie de l’initiative de Google qui veulent rendre nos véhicules intelligents. C’est pas seulement la console pour jouer de la musique ou prendre nos appels.
        Des fabricants de hardware font partie de l’Open Automatise Alliance(exemple NVIDIA). Ils ont présenté de nouveaux cadrans pour la vitesse. Ils devraient possiblement être capable d’interagir avec différent radars/sensors.
        Je ne vois rien de ce genre dans l’annonce d’Apple.

  • Raphael Fortin

    Bonne ou mauvaise nouvelle le service de cartographie d’Apple est aussi un élément important ??

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Le service de cartographie d’Apple s’est sévèrement amélioré depuis son introduction. Je n’ai aucun problème à l’utiliser dans l’automobile depuis les derniers mois.

      • Raphael Fortin

        Pour ce qui est de donner la meilleur route/ une direction, je préfère de loin google map. De plus je ne réside pas dans un grand centre et la cartographie d’Apple n’est pas parfaite encore dans mon coin, en attendant je suis esclave de google et c’est politique …

    • http://stech72.tumblr.com/ Steve C

      Plans de Apple (sur mobile) souffre au niveau des références en transport en commun mais au niveau du déplacement en véhicule ou à pieds, il est très près de Google Maps mais pas encore équivalent .. On retrouve encore quelques fois des addresses faussées ..

      Plan sur Mac pose encore moins de problème mais encore une fois les références au niveau du transport en commun fait défaut .

  • Bruno

    « BMW, Ford, General Motors, Honda… » ces informations me semblent peu fiable étant donné que Ford ont déjà confirmer faire appelle à Blackberry pour ce genre de système. Mais bon, content que ce soit des marques de marde qui l’utilise. Pas mal juste des marques japonaise. Sinon, les marques américaines (les bonnes marques) sont des informations qui ne sont pas fiable comme j’ai dit plus haut.
    Si la plupart embarque iOS alors je devrait me tourner vers une meilleur marque lorsque j’acheterai un auto…

    • PinkyPie

      Probablement que Ford vont utiliser QNX, qui a été acheté par BlackBerry, pour l’ordinateur de bord.
      Apple pourrait probablement ce connecter sur ce système.