Près de 30% des internautes toujours sous Windows XP

Pourquoi changer?

Les irréductibles utilisateurs de Windows XP ne semblent pas prêts à jeter l’éponge.

Selon les plus récentes statistiques relevées par la firme Net Applications le mois dernier, Windows XP représente toujours 29,5% de l’ensemble des systèmes d’exploitation utilisés pour naviguer sur Internet au niveau mondial (excluant les appareils mobiles), alors que Microsoft prévoit cesser de soutenir la plateforme vieille de 12 ans le 8 avril prochain.

Les parts de marché des systèmes d'exploitation selon Net Applications (excluant les appareils mobiles)

Les parts de marché des systèmes d’exploitation selon Net Applications (excluant les appareils mobiles)

Devant ces utilisateurs récalcitrants à mettre à jour leur ordinateur, Microsoft a l’intention de harceler ces derniers au cours des prochaines semaines par le biais de fenêtres de notifications leur rappelant, une fois de plus, la fin du support de Windows XP dans un mois.

Plusieurs auraient souhaité avoir l’option de passer à Windows 7, un changement moins drastique à leurs yeux et une transition vers un système d’exploitation considéré plus stable par la communauté.

Cependant, cette stratégie ne parviendra pas à convaincre une bonne portion de ces utilisateurs puisqu’elle est axée sur une mise à jour vers Windows 8; un système d’exploitation dont l’absence du menu Démarrer et l’accent mis sur l’interface de tuiles de son écran d’accueil semblent lui conférer un taux d’adoption plutôt médiocre.

Sans compter qu’une telle mise à jour signifie pour beaucoup l’achat de nouveau matériel informatique. Plusieurs auraient souhaité avoir l’option de passer à Windows 7, un changement moins drastique à leurs yeux et une transition vers un système d’exploitation considéré plus stable par la communauté.

Au final, tout indique que les pirates auront le champ libre en avril, et pourront s’amuser en toute impunité, aux dépens des utilisateurs de Windows XP.

  • Serge

    Ce qui m’inquiète énormément ce n’est pas tant que les hacker vont s’amuser au dépend d’internautes tout seul à la maison qui sont sous Windows XP. c’est surtout 60% des guichets automatiques en amérique du nord encore sous Windows XP. Une forte proportion d’organismes gouvernementaux encore sous Windows XP (dans des ministères aussi critiques que le ministère du revenu, plusieurs ordinateurs sont encore sous Windows XP, il ne suffit que d’une seule machine infectée pour avoir accès à tout le réseau interne). La plupart des banques (y compris Desjardins) encore sous Windows XP pour les ordinateurs du service à la clientèle (oui, oui, les ordinateurs des personnes qui ont accès à tous les détails de vos comptes bancaires). Et je ne fais que gratter la surface là.

    Ces organismes paient une fortune à Microsoft pour continuer les mises à jour de sécurité, mais ce sont des organismes qui mettent des mois à tester chacune des mises-à-jour pour s’assurer qu’elles ne font pas planter les applications internes. Le conseil du trésor et le CSPQ (centre des services partagés du gouvernement du Québec), par exemple, met 6 mois à tester chaque mises-à-jour dans un laboratoire avec réseau fermé et un groupe d’utilisateurs restreint…. pendant ce temps, c’est 6 mois où tous les autres ordinateurs qui ne sont pas à jour peuvent être infectés. Ce sont des grosses machines, lentes à bouger et c’est le talon d’Achille de ces organisations.

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Je n’ai pas de misère à croire que 60% des guichets automatiques en Amérique du Nord sont sous Windows XP, mais où avez-vous trouvé ce chiffre?

    • HD Z

      Probablement que 90%+ des POS/guichets ne sont pas mis a jour régulièrement ou désactivé.
      Le problème n’est pas temps les mises à jour que de retrouver des appareils critique sur internet.

      • http://stech72.tumblr.com/ Steve C

        Les postes embarqué qui utilisent WIndows XP Embedded (XPE) n’ont pas la même version XP que les poste Dektop .. La version Embeeded XP (XPE) est supporté d’une autre façon par Microsoft et les dépots des mises à jours et des correctifs sont en très grande partie soutenue par le client et Microsoft à la fois, pour les système qui sont concerné par les guichets et systèmes autonome .

        La version (XPE) de XP sera soutenue par Microsoft jusqu’en 2016 (Janvier) si ma mémoire ne me fait pas faux bond …

  • Benoit Vendette

    Si par malheur la moitié des usager de Windows 7 font une mise à jour vers Windows 8, Windows XP redeviendrait le système d’exploitation le plus utilisé sur le marché, comique.

  • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

    Hahaha! Ça m’apprendra à ne pas retenir les statistiques évoquées par mes collègues…

    • DJ

      Ca change pas grand chose, est-ce que vous croyez que tous les guichets ont les toutes dernières mises à jour de Windows en ce moment ?? Je suis sur qu’ils ne sont même pas sur le SP3… Hihi

  • Pierre-Luc Ayotte

    décourageant.. c’est le temps de s’ouvrir une compagnie qui offre ce service :D

  • ICEMAN64B

    Beaucoup d’institutions ont de la misère à comprendre qu’une mise à jour, à priori, n’est pas supposé faire « planter » un système interne (sauf si celui-ci est vieux, désuet, obsolète et doit être refait!).

    Si au niveau provincial et privé, la situation peut être jugée « critique » puisque très lente à bouger, au niveau Fédéral, l’ensemble des ministères a procédé ou est en train de terminer le processus de migration de Windows XP vers Windows 7. Et au niveau Fédéral, les tests de mise à jour ne prennent pas 6 mois ! 6 jours tout au plus ! Quand une organisation pan-canadienne est paralysée pendant 48, voir 72 heures par un ver informatique et que celui-ci a infecté le réseau à cause de la lenteur des tests de mise à jours, je peux vous jurer que des correctifs s’impose et que le processus est accéléré !

    Donc oui, des firmes comme Desjardins sont en retard (ils ont laissés OS/2 Warp il y a pas si longtemps …). Donc ils ont énormément de difficulté à suivre le rythme de l’évolution informatique (vive les mainframes et les gros systèmes très chers et très difficile à mettre à jour).

    Dans le cas des guichets, je crois pas que ce soit un problème réellement car aucun guichet n’est relié à l’internet. Donc pas vraiment de problème. Que le guichet roule Windows X, tant que ça plante pas …
    Même dans les ministères provinciaux, si les machines XP ne sont pas relié à l’internet ou à un réseau et son stand-alone, le danger est beaucoup moindre …

  • ICEMAN64B

    Un poste XP stand-alone dans un coin, dans les locaux d’une compagnie privée ou pas, sans accès externe et qui sert à rouler un logiciel spécifique « en attendant de migrer » le poste vers W7 (x86 ou x64), c’est pas une catastrophe. Pour ce qui a trait au guichet, ça revient à dire que le guichet est vulnérable parce qu’il roule XP mais un OS ne protège pas d’une attaque d’intégrité physique (ma banque est vulnérable parce qu’on peut entrer dedans avec un bulldozer ! Doh !). Ce type d’attaque physique démontre que les personnes ont eut accès à des guichets physiquement afin de les étudier et de trouver une faille. Rien à voir avec XP, Linux ou autre !

    Le danger provient plus d’un poste XP relié à l’internet. Celui-ci sera soumis à diverses attaques. Mais un poste relié à rien … Sans utilisation de disquette, USB ou autre forme d’accès externe ? Pas grand danger.

    C’est comme la grand-mère qui a un PC et qui joue au solitaire, sans courriel, sans rien. Le 8 avril, elle débranchera son PC du net et continuera de jouer au solitaire ou à Spider sans être trop inquiète. Et elle sauvera des $$ mensuellement sur son abonnement internet !

    • Raphael Fortin

      Un terminal isoler que personne ne peut accéder est toujours le plus sécuritaire peut importe sont os.

      L’exemple démontre que windows xp a des faiblesses qui sont facile a exploité qui ne seront plus corrigée. Dans l’exemple le trouble est que xp analyse automatiquement le contenue usb connecte a l’ordinateur ce qui a permis d’exécuter un programme.

      Que l’on utilise windows, mac ou linux il y auras toujours de faille qui seront exploitable, surtout c’est machine ne sont que très rarement mis à jours.

      L’idéal pour les guichet électronique serai d’avoir leur propre os avec le moins de possibilité de connexion externe.

      De plus le 8 avril tas grand-mère vas pouvoir continuer de l’utiliser connecter sur internet le seule ick est que si un virus exploite une faille elle ne seras pas corrigé, mais si une personne ne fait attention un peut a ce qu’elle fait et a des protection le risque ne sont pas plus grand qu’avant les système d’antivirus et autre vont continuer a fonctionner.

  • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

    Drôle? Pas si on regarde la totalité des statistiques soulevées en février. Le site de Net Applications est chiant pour les liens (à partir de l’accueil, se rendre à l’onglet Operating Systems > Desktop Share by Version) mais voici la liste complète des principaux systèmes d’exploitation relevés :

    Windows 7 : 47.31%
    Windows XP : 29.53%
    Windows 8 : 6.38%
    Windows 8.1 : 4.30%
    Mac OS X 10.9 : 3.48%
    Windows Vista : 3.10%
    Linux : 1.48%
    Mac OS X 10.6 : 1.40%
    Mac OS X 10.8 : 1.32%
    Mac OS X 10.7 : 1.13%
    Mac OS X 10.5 : 0.28%
    Windows NT : 0.18%
    Mac OS X 10.4 : 0.07%
    Windows 2000 : 0.03%
    Mac OS X (no version reported) : 0.01%
    Windows 98 : 0.00%

    Je ne suis pas surpris de voir OS X Mavericks si populaire, surtout lorsque l’on connaît le succès du taux de mises à jour qu’obtient Apple avec son système d’exploitation.

    • http://stech72.tumblr.com/ Steve C

      Avec ce genre de stats, les données sont nettement plus claire effectivement; et c’est dire que dans le condensé, les autres OSX étaient dans « other » quelle « drôle » de façon de représenté des stats ;)