Apple et son brevet pour augmenter l’autonomie de l’iPhone

Un monde meilleur?

Liste de tags

L’entreprise décrit un concept permettant de prédire l’utilisation d’un iPhone afin d’économiser l’autonomie de sa pile.

Dans le merveilleux monde des brevets, il y a la guerre, il y en a qui décrivent des concepts farfelus, et il y a la promesse d’un monde meilleur. Inutile de vous dire que celui qui nous concerne aujourd’hui s’inscrit dans la dernière catégorie.

L’appareil pourra prévoir la consommation d’énergie nécessaire selon les tâches les plus susceptibles d’être demandées par son propriétaire, et modifier ses performances en conséquence.

En effet, une demande de brevet, qui vient d’être accordée à Apple, décrit une méthode permettant d’optimiser l’autonomie de l’iPhone.

Le concept repose sur un ensemble d’algorithmes analysant les habitudes du propriétaire de l’appareil afin d’en prédire son utilisation. Une fois l’analyse complétée, l’appareil pourra prévoir la consommation d’énergie nécessaire selon les tâches les plus susceptibles d’être demandées par son propriétaire, et modifier ses performances en conséquence.

«Par exemple, présenter une carte d’embarquement pour l’enregistrement d’un vol [via l'application Passbook] indique au système de gestion d’énergie que l’utilisateur risque d’activer le mode avion pour la durée du vol», peut-on lire dans le brevet en question. «Une fois le mode avion activé dans les minutes qui suivent, le système de gestion d’énergie peut déduire que l’utilisateur souhaitera que la pile de l’appareil dure jusqu’à la fin du vol, et qu’il est probable que l’utilisateur n’aura pas accès à une prise électrique avant la fin du vol. Le système de gestion d’énergie pourrait alors sacrifier les performances de l’appareil au profit d’une autonomie maintenue pour toute la durée du vol.»

À l’ère où les entreprises du secteur technologique informent (volontairement ou non) la NSA de nos moindres faits et gestes, certains pourraient préférer classer ce brevet dans la catégorie «invasion de la vie privée».

  • Serge

    J’ai pas vraiment envie que mon téléphone décide pour moi de ce que j’ai besoin ou non. Je ne suis pas stupide au point d’écouter de la video HD et aller sur internet pendant des heures en me disant que la batterie va durer 2 jours. Et si je ne suis pas assez stupide pour ca, je ne suis donc pas le seul. Quand j’utilise un device, je m’attend au maximum de ce que j’ai besoin au moment où JE le veux. J’ai pas envie que mon équipement électronique s’obstine avec moi « eille, je te dit que t’as pas besoin de ca, non je l’activerai pas, je veux pas te donner cette fonctionnalité la; j’ai décidé d’être moins performant pasque je ne feel pas aujourd’hui et t’as watché de la porn hier sur ton macbook pro connecté avec ton apple ID, donc je me suis senti trahi ».