BlackBerry obtient une injonction contre Typo Products

Justice

Une initiative cofondée par Ryan Seacrest est aux prises avec une injonction préliminaire l’empêchant de vendre un clavier Bluetooth pour iPhone fortement inspiré des téléphones BlackBerry.

Bien qu’elle ait connu des jours meilleurs, BlackBerry n’est pas sur le point de céder du terrain devant un nouveau joueur qui tente de tirer profit de l’une des plus importantes caractéristiques de ses premiers téléphones intelligents. En ce sens, un juge de district américain a accordé une injonction préliminaire contre Typo Products, empêchant l’entreprise de vendre son clavier Bluetooth au look similaire à celui qui équipait les appareils BlackBerry d’autrefois.

«Ce jugement aidera à prévenir l’aggravation du préjudice à BlackBerry causé par le vol flagrant de notre technologie de clavier brevetée perpétré par Typo», a déclaré BlackBerry.

«BlackBerry est heureuse que sa requête en injonction préliminaire contre Typo Products ait été accordée», a déclaré l’entreprise. «Ce jugement aidera à prévenir l’aggravation du préjudice à BlackBerry causé par le vol flagrant de notre technologie de clavier brevetée perpétré par Typo.»

Sans surprise, la partie adversaire s’est dite déçue de la tournure des événements. «Typo continuera de fabriquer et de vendre des produits innovants indispensables aux gens occupés», a fait savoir Typo Products par voie de communiqué.

En janvier dernier, BlackBerry a déposé une plainte contre la société cofondée par l’animateur Ryan Seacrest, accusant Typo Products d’avoir «manifestement copié le clavier de BlackBerry» lors de la conception de son étui destiné à l’iPhone. Le fabricant d’appareils mobiles a néanmoins reconnu être «flatté par le désir de greffer [son] clavier sur d’autres téléphones intelligents».