All time Nerds BetterBe Carrières

Google Glass, le Segway et Alana ou le futur imparfait

Par Mathieu Charlebois – le dans Actualités
Il y a ces technologies qui changent notre vie et qu’on applaudit : le grille-pain, le velcro, le iPod, Ricardo… et il y a Google Glass.

C’était comment avant Google Glass?

Il n’y a pas si longtemps encore, il fallait sortir un téléphone de nos poches pour trouver une adresse sur Google Maps, envoyer un tweet ou s’imaginer que tout le monde sur Instagram voulait voir le dessin dans la mousse de notre café.

HarmoniumSi vous aviez voulu traîner sur vous l’équipement nécessaire pour faire tout ce que peut faire Google Glass, vous auriez eu l’air d’une version techno de la pochette d’Harmonium.

Le passé était une époque étrange où les lunettes servaient avant tout à voir ce qui se trouve devant nous, dans la réalité. (Seule exception : l’hiver, alors que le passage de l’extérieur à l’intérieur nous transformait pendant quelques minutes en Stevie Wonder sans le funk.)

Ce n’était pas cool de porter des lunettes et d’avoir l’air d’un nerd. C’est peut-être d’ailleurs pour se venger que, des années plus tard, ces nerds sont devenus ingénieurs chez Google et ont créé Google Glass.

Quel problème la technologie a-t-elle voulu régler?

Difficile à dire. Ont-ils voulu aider les gens qui ont un téléphone intelligent, mais pas de pouces? Allez savoir.

Au mieux, on peut imaginer un ingénieur en panne d’idée lancer dans un remue-méninges que «c’est bien beau, un ordinateur ou un téléphone, mais il me semble que mon visage est loin de l’écran.»

Comment c’est maintenant?

Le monde de la techno s’est rapidement entiché des «barniques» de Google, créant un engouement comme on n’en avait pas vu depuis l’époque bénie où le Segway allait changer le monde. Si Arrested Developement était tourné en 2014, G.O.B. passerait son temps à crier «Come on, Glass!».

Le marketing de Google Glass insiste beaucoup sur la possibilité de filmer sa vie «à la première personne», comme si l’on était le personnage principal du jeu Doom. Or, contrairement aux gens dans la publicité de Google, bien peu d’entre nous font du parachute, de la montgolfière, du trapèze ou de la sculpture sur glace. Si je vous Google Glassais ma vie, vous verriez mes mains faire du spaghetti au beurre, avant de les voir revenir taper au clavier. Pas de quoi faire un pipi nerveux sur le plancher.

Aussi, je suis peut-être vieux jeu, mais je ne suis pas prêt pour une société post-regarder-devant-soi-quand-on-se-déplace.

«Ok Glass, kill me now.»
«Ok Glass, kill me now.»

Nos gouvernements dépensent des fortunes pour apprendre à quelques simples d’esprit que de texter au volant, c’est dangereux. Venez dire sans rire que ces jambons, une fois équipés de Google Glass, vont se retenir de jouer à Angry Bird avec leurs paupières en roulant sur René-Lévesque. (Oubliez ça, ça a déjà commencé…)

Même Google ne semble pas se rendre compte du danger. Leur vidéo promotionnelle nous montre le point de vue d’un cycliste qui utilise Google Glass alors qu’il roule à toute vitesse dans le trafic de New York. EN VÉLO! DANS LE TRAFIC!

Comme si ce n’était pas assez, plusieurs ont souligné le design rebutant de Google Glass, qui donne vaguement l’impression d’être un personnage d’Alana ou le futur imparfait.

– Dans le futur, on va tous porter ça ? – Oui. – Alors je ne vois pas trop l'intérêt de sauver la planète…
– Dans le futur, on va tous porter ça ?
– Oui.
– Alors je ne vois pas trop l’intérêt de sauver la planète…

Heureusement, ce design n’en a peut-être plus pour longtemps, puisque Google a récemment fait breveter un verre de contact qui pourrait ultimement remplir l’ensemble des fonctions de Glass. J’ai déjà hâte que mes petits-enfants fassent semblant de m’écouter alors qu’ils regardent en fait des vidéos sur YouTube.

Vraiment, merci la technologie.

Continuez votre lecture

Google met un terme au programme Glass Explorer

Google met un terme au programme Glass Explorer

Laurent LaSalle -
Arrêtée pour avoir porté ses Google Glass en conduisant

Arrêtée pour avoir porté ses Google Glass en conduisant

Laurent LaSalle -
Mardi prochain, Google intégrera de nouveaux participants au programme Glass Explorer

Mardi prochain, Google intégrera de nouveaux participants au programme Glass Explorer

Laurent LaSalle -
Wikipédia, nos élus et le papier de toilette

Wikipédia, nos élus et le papier de toilette

Mathieu Charlebois -
Rumeur: des photos d’un prototype Google Glass 2

Rumeur: des photos d’un prototype Google Glass 2

Branchez-vous -
Les 6 prédictions de Retour vers le Futur qui sont ou seront réalité en 2015

Les 6 prédictions de Retour vers le Futur qui sont ou seront réalité en 2015

Laurent LaSalle -
Hackers, le film qui pirate même le bon sens

Hackers, le film qui pirate même le bon sens

Réussir sa campagne de sociofinancement

Réussir sa campagne de sociofinancement

Mathieu Charlebois -
Dictionnaire culinaire et antisocial des réseaux sociaux

Dictionnaire culinaire et antisocial des réseaux sociaux

Superman III : Où est Batman quand on a besoin de tabasser un Kryptonien?

Superman III : Où est Batman quand on a besoin de tabasser un Kryptonien?

Her, le film qui prédit la fin du monde et un movember permanent

Her, le film qui prédit la fin du monde et un movember permanent

Un an de Snowden

Un an de Snowden

Recon Jet, un concurrent à Google Glass destiné aux sportifs

Recon Jet, un concurrent à Google Glass destiné aux sportifs

Laurent LaSalle -
The Wizard, le magicien de Nintend’Oz

The Wizard, le magicien de Nintend’Oz

Pourquoi je ne suis pas gamer, et que ce n’est pas sur le point de changer

Pourquoi je ne suis pas gamer, et que ce n’est pas sur le point de changer

Pascal Forget -