All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Rogers et Shaw ripostent à l’offre de Netflix avec Shomi (MAJ)

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Deux des plus importants câblodistributeurs canadiens s'allient afin de proposer leur propre service de vidéo sur demande en ligne.

Sorte d’amalgame entre Netflix et Hulu, Shomi sera lancé au Canada en version bêta à la fin novembre, d’abord aux clients de Rogers et Shaw abonnés à Internet ou au câble.

Shomi tente de se distinguer par son équipe de spécialistes de la programmation, qui a méticuleusement monté une collection de films et de séries télés destinée à plaire au marché canadien.

Offert essentiellement au même tarif que Netflix (soit 8,99$ CA par mois), l’initiative tente de se distinguer par son équipe de spécialistes de la programmation, dont le travail s’apparente à celui d’un employé de club vidéo nouveau genre. Selon le communiqué, celle-ci a méticuleusement monté une collection de films et de séries télés destinée à plaire au marché canadien.

«Nous avons pris le temps de discuter avec les Canadiens pour découvrir ce qu’ils veulent et pour créer une expérience utilisateur inoubliable», raconte Keith Pelley, président de Rogers Media. «Leur réponse a été on ne peut plus claire : ils veulent avoir accès à toutes les saisons antérieures des émissions de télé les plus populaires de l’heure, et ils veulent que ce soit facile. Shomi réduit le risque de se tromper quand on cherche du contenu. Il se comporte comme un employé de club vidéo nouveau genre : il vous propose le meilleur contenu possible en fonction de vos propres habitudes en matière de consommation vidéo.»

Un aperçu de l'interface web de Shomi
Un aperçu de l’interface web de Shomi

L’absence de bande-annonce est un irritant qui semble revenir fréquemment dans le discours de certains adeptes de Netflix. De son côté, Shomi promet d’offrir la possibilité de voir la bande-annonce de ses contenus – bien que nous ignorons toujours si cette caractéristique sera offerte sur l’ensemble de son offre.

Par le biais de ses collections personnalisées, l’offre de Shomi n’est pas sans rappeler une caractéristique d’ICI TOU.TV, qui propose également des listes de contenus classés selon un contexte précis. La vidéo présentant un aperçu du service donne notamment en exemple une collection de films pourvus de scènes romantiques désastreuses et une série de longs métrages réalisés par Hitchcock.

Outre ces particularités, le service est comparable à Netflix : il est possible de créer divers profils pour chacun des membres de la famille – y compris des profils pour enfants munis d’un contrôle parental, un algorithme tiendra compte de vos préférences afin de vous suggérer du contenu susceptible de vous intéresser, et un moteur de recherche dynamique vous permettra de trouver ce que vous désirez rapidement.

Rogers et Shaw restent toutefois muettes au sujet de la qualité de l’image proposée, ce qui laisse croire que le contenu ne sera peut-être pas offert en haute définition.

Doit-on s’attendre à du contenu francophone?

À première vue, la francophonie ne doit pas s’attendre à grand-chose de la part du nouveau service.

Évidemment, étant donné que les entreprises derrière Shomi opèrent du côté anglophone du pays, inutile de dire que la francophonie ne doit pas s’attendre à grand-chose de la part du nouveau service.

Alors que Netflix s’apprête à être lancé en France, un geste qui pourrait avoir un impact bénéfique sur l’offre de contenu francophone de son service au Canada à moyen ou long terme, on ne peut que souhaiter voir Rogers et Shaw s’intéresser aux 7 millions de Canadiens dont le français est la langue maternelle.

D’ailleurs, nous attendons une déclaration de la part de Shomi à ce sujet.

Rappelons que la version bêta de Shomi sera lancée à la fin novembre. Le service, d’abord exclusif aux abonnés de Rogers et Shaw, sera offert sur appareil mobile (tablette et téléphone), PC, Xbox 360 et décodeur numérique.

Mise à jour

Un porte-parole de Shomi nous a confirmé par courriel que des films francophones feront partie de l’offre lors du lancement, et qu’une interface bilingue est également en chantier.

Continuez votre lecture

Shomi : Des bandes-annonces, mais aucune offre francophone concrète

Shomi : Des bandes-annonces, mais aucune offre francophone concrète

Laurent LaSalle -
Shomi fermera son service le 30 novembre prochain

Shomi fermera son service le 30 novembre prochain

Laurent LaSalle -
L’offre francophone de Netflix est-elle en péril?

L’offre francophone de Netflix est-elle en péril?

Laurent LaSalle -
Rogers conteste l’offre musicale de Vidéotron devant le CRTC

Rogers conteste l’offre musicale de Vidéotron devant le CRTC

Laurent LaSalle -
Le président du CRTC plutôt sévère au sujet de la fermeture de Shomi

Le président du CRTC plutôt sévère au sujet de la fermeture de Shomi

Laurent LaSalle -
Le catalogue de Netflix a rétréci de 50% au cours des dernières années

Le catalogue de Netflix a rétréci de 50% au cours des dernières années

Laurent LaSalle -
Le cord cutting gagne du terrain au Canada

Le cord cutting gagne du terrain au Canada

Laurent LaSalle -
Netflix réitère son refus de se soumettre au CRTC

Netflix réitère son refus de se soumettre au CRTC

Laurent LaSalle -
Le catalogue de Netflix en France ne proposera aucun film récent

Le catalogue de Netflix en France ne proposera aucun film récent

Laurent LaSalle -
Amazon Prime Video prêt à débarquer au Canada et dans le reste du monde

Amazon Prime Video prêt à débarquer au Canada et dans le reste du monde

Laurent LaSalle -
Amazon Prime Video arrive au Canada et dans plus de 200 autres marchés

Amazon Prime Video arrive au Canada et dans plus de 200 autres marchés

Laurent LaSalle -
Corus fait l’acquisition de Shaw Media pour 2,65 milliards

Corus fait l’acquisition de Shaw Media pour 2,65 milliards

Laurent LaSalle -
Le service TOU.TV pourrait devenir payant

Le service TOU.TV pourrait devenir payant

Laurent LaSalle -
Amazon riposte à YouTube et Netflix en ouvrant la porte aux créateurs indépendants

Amazon riposte à YouTube et Netflix en ouvrant la porte aux créateurs indépendants

Laurent LaSalle -
Canal+ veut intégrer le marché canadien

Canal+ veut intégrer le marché canadien

Laurent LaSalle -

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .