All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Facebook souhaite revoir sa politique obligeant ses membres à utiliser leur vrai nom

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Plongé dans la tourmente depuis plusieurs semaines, le réseau social va revoir ses conditions d'utilisation.

Facebook a annoncé aujourd’hui qu’il allait mettre en place de nouveaux outils lui permettant de mieux authentifier les comptes signalés comme frauduleux par ses utilisateurs.

Selon le responsable des produits, Facebook n’a jamais exigé de ses membres de s’afficher sous leur nom légal, mais plutôt sous le nom qu’ils utilisent dans leur quotidien.

L’entreprise répond ainsi aux demandes de la communauté LGBT, après que certains membres aient choisi de quitter le réseau social qui interdit l’utilisation de pseudonymes.

«Je tiens à m’excuser auprès de la communauté de drag queens, drag kings et transgenres, de la vaste communauté de nos amis et voisins, et de tous les membres de la communauté LGBT pour les difficultés que nous vous avons fait subir dans le traitement de vos comptes Facebook au cours des dernières semaines», explique Chris Cox, vice-président responsable des produits de Facebook, dans un statut sur sa page personnelleFacebook aurait été pris au dépourvu

Bien que la politique de Facebook à l’égard de l’utilisation de pseudonymes ne soit pas nouvelle, son application a suscité la grogne de la communauté LGBT récemment, alors que plusieurs centaines de ses membres ont vu leur compte être l’objet d’une enquête après avoir été signalé comme étant frauduleux.

«Une personne sur Facebook a décidé de signaler plusieurs centaines de comptes comme étant frauduleux. Ces signalements se sont ajoutés à plusieurs centaines de milliers d’autres signalements que nous traitons chaque semaine», raconte le responsable des produits de Facebook.

«La façon dont le tout s’est déroulé nous a pris au dépourvu. Une personne sur Facebook a décidé de signaler plusieurs centaines de comptes comme étant frauduleux. Ces signalements se sont ajoutés à plusieurs centaines de milliers d’autres signalements que nous traitons chaque semaine.»

Selon Cox, dans 99% des cas, ces signalements concernent de mauvaises personnes qui font de mauvaises choses : usurpation d’identité, intimidation, provocation, violence conjugale, escroqueries, discours de haine, etc. Par conséquent, l’entreprise n’a pas remarqué qu’une minorité de ces signalements ciblait des membres de la communauté LGBT qui utilisent leur nom de scène sur Facebook.

Le processus de Facebook pour authentifier ses utilisateurs consiste à demander à la personne ciblée de lui transmettre une pièce d’identité afin de prouver son véritable nom.

«Cette politique a été mise en place il y a plus de 10 ans, et jusqu’ici, elle assurait la sécurité de la communauté sans porter préjudice à d’autres groupes par inadvertance, comme ce qui s’est passé [récemment].»

Mais selon Cox, le réseau social n’a jamais exigé de ses membres de s’afficher sous leur nom légal, mais plutôt sous le nom qu’ils utilisent dans leur quotidien. Rappelons qu’aux États-Unis, il est commun de voir une personne utiliser un autre nom que son nom légal, et ce peu importe sa fonction (comme Bill Gates ou Bill Clinton par exemple).

À suivre…

Reste à voir quels seront les impacts des changements que compte apporter Facebook à ses conditions d’utilisation, et à quel point les utilisateurs récemment lésés par ce dérapage pourront récupérer leur profil.

Continuez votre lecture

Facebook assouplira sa politique exigeant le vrai nom de ses utilisateurs

Facebook assouplira sa politique exigeant le vrai nom de ses utilisateurs

Laurent LaSalle -
Facebook, plus tolérant avec les surnoms et pseudonymes

Facebook, plus tolérant avec les surnoms et pseudonymes

Laurent LaSalle -
Facebook oblige les personnages et les drag queens à s’afficher sous leur réelle identité

Facebook oblige les personnages et les drag queens à s’afficher sous leur réelle identité

Laurent LaSalle -
Facebook diversifie les options d’identité sexuelle

Facebook diversifie les options d’identité sexuelle

Laurent LaSalle -
Google abandonnerait progressivement Google+

Google abandonnerait progressivement Google+

Laurent LaSalle -
Facebook lance un outil permettant de signaler que vous êtes en sécurité

Facebook lance un outil permettant de signaler que vous êtes en sécurité

Laurent LaSalle -
Facebook augmente ses effectifs pour retirer les meurtres en vidéo de sa plateforme

Facebook augmente ses effectifs pour retirer les meurtres en vidéo de sa plateforme

Facebook clarifie sa politique à l’égard du contenu autorisé sur son réseau social

Facebook clarifie sa politique à l’égard du contenu autorisé sur son réseau social

Laurent LaSalle -
Aviez-vous un problème avec Facebook aujourd’hui? C’est maintenant réglé!

Aviez-vous un problème avec Facebook aujourd’hui? C’est maintenant réglé!

Laurent LaSalle -
Ello déserté par plus de la moitié de ses membres

Ello déserté par plus de la moitié de ses membres

Laurent LaSalle -
Facebook ajoute l’authentification avec clé USB et simplifie le site Bases de la confidentialité

Facebook ajoute l’authentification avec clé USB et simplifie le site Bases de la confidentialité

Laurent LaSalle -
Ce que Facebook vous réserve avec ses nouvelles conditions d’utilisation

Ce que Facebook vous réserve avec ses nouvelles conditions d’utilisation

Laurent LaSalle -
Facebook pourrait perdre 80% de ses utilisateurs d’ici 2017

Facebook pourrait perdre 80% de ses utilisateurs d’ici 2017

Laurent LaSalle -
Facebook veut combattre la «revenge porn» avec l’assistance de la reconnaissance d’image

Facebook veut combattre la «revenge porn» avec l’assistance de la reconnaissance d’image

Laurent LaSalle -
Facebook déploie la recherche dans le graphe

Facebook déploie la recherche dans le graphe

Laurent LaSalle -

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .