L’Apple Watch intéresse près de 40% des détenteurs d’iPhone aux États-Unis

Bientôt disponible

Un sondage réalisé par Ipsos pour le compte de l’agence Reuters estime qu’une bonne portion des utilisateurs d’iPhone au pays de l’Oncle Sam souhaite acquérir la nouvelle montre connectée d’Apple.

Le 24 avril prochain, Apple intégrera un tout nouveau marché avec le lancement de la Watch, une montre connectée dont le prix varie entre 449$ pour le modèle de base et 22 000$ pour le modèle avec boîtier en or de 18 carats.

Parmi les détenteurs d’iPhone, 39% se disent intéressés par l’achat de l’Apple Watch, dont 17% se décrivent comme très intéressés.

Devant les nombreuses critiques à l’égard notamment de son autonomie, l’agence Reuters a décidé de prendre le pouls du consommateur américain moyen afin d’avoir une idée du succès potentiel de l’Apple Watch aux États-Unis.

Sur un total de 2 469 répondants âgés de 18 ans et plus, 24% d’entre eux ont déclaré être intéressés à se procurer l’Apple Watch, un nombre qui englobe les 10% d’enthousiastes ayant répondu être très intéressés par la nouvelle montre. Ces données ont été pondérées en fonction de la population américaine, et la marge d’erreur est de 2,2%.

Parmi les participants, 788 étaient propriétaires d’iPhone. En isolant les réponses de ces derniers, le taux d’intérêt observé augmente de façon importante : 39% se disent intéressés par l’achat de l’Apple Watch, dont 17% se décrivent comme très intéressés.

Selon la firme analytique Networked Insights, les conversations au sujet de la montre d’Apple sur les réseaux sociaux après l’événement du 9 mars dernier ont été positives à 15%, neutres à 80% et négatives à 5%. Ces statistiques ont été relevées en observant les publications sur Twitter, Facebook et d’autres sources. Toujours selon ces données, 5,8% des commentaires observés manifestaient une intention d’achat.

Reste à voir maintenant combien l’intérêt porté par ces candidats se traduira par des ventes.