Snapchat souhaite entrer en Bourse

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Plutôt que de la vendre à l'un de ses rivaux, Evan Spiegel veut introduire son entreprise évaluée de 15 à 19 milliards de dollars US à la Bourse.

«On a besoin d’un IPO», a déclaré Spiegel, 24 ans, dans le cadre de la Code Conference qui se déroule cette semaine en Californie. «On a un plan pour y parvenir.»

Si l’affirmation du PDG de Snapchat cette semaine ne laisse place à aucune ambiguïté sur ses intentions, Spiegel n’a rien précisé au sujet de son plan.

Visiblement, Snapchat est prête à franchir un nouveau cap. Déjà en 2013, l’entreprise suscitait l’intérêt de plusieurs acteurs de l’industrie. D’abord celui de Facebook, qui était prêt à en faire l’acquisition pour 3 milliards. Ensuite celui de Google, faisant grimper l’enchère à 4 milliards. Mais Spiegel a rejeté l’idée que son entreprise devienne la propriété d’autrui.

Si l’affirmation du PDG cette semaine ne laisse place à aucune ambiguïté sur ses intentions, Spiegel n’a rien révélé de son plan. On ignore quand ou comment Snapchat compte effectuer cette transition.

Il a admis cependant que l’existence d’une bulle spéculative est quelque chose qui est pris en considération dans la stratégie de son entreprise.

«Les gens font des investissements plus risqués», a-t-il dit. «Je crois qu’il y aura une correction. Quant à savoir quand exactement, nous l’ignorons, mais nous en tenons compte dans notre planification. Si je savais exactement quand, je pourrais faire beaucoup d’argent.»

snapchat

C’est d’ailleurs la première fois que Spiegel affirme publiquement que l’industrie technologique est actuellement surévaluée, une opinion qu’il avait déjà partagée en privé selon un échange de courriels obtenu par le Wall Street Journal l’an dernier.

«À un certain moment, il n’y aura plus d’investisseurs occasionnels prêts à payer le gros prix, et le marché va s’écrouler», écrivait-il en 2013, avant de préciser qu’il estimait qu’une correction de 10 à 20%, peut-être même plus importante, viendrait affecter la valeur des entreprises issues du secteur technologique.

En moins de 12 mois, l’action de Facebook a augmenté de près de 30%, tandis que celle d’Apple a essentiellement doublé.

Toujours dans le cadre de cette même conférence, Spiegel a affirmé que Snapchat comptait plus de 100 millions d’utilisateurs actifs au quotidien. Ces derniers visionneraient plus de 2 milliards de vidéos chaque jour.

Les dernières nouvelles

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Plus d'actualités

Prise en mains : le M2 Max remet le «Pro» dans le MacBook Pro

Prise en mains : le M2 Max remet le «Pro» dans le MacBook Pro

Windows 10 passe en mode maintenance uniquement, un pas de plus vers la fin de son support

Windows 10 passe en mode maintenance uniquement, un pas de plus vers la fin de son support

Google développerait sa propre version de l’Apple AirTag

Google développerait sa propre version de l’Apple AirTag

Populaires

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .