All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Microsoft rend à Sony la monnaie de sa pièce

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Comment fonctionne la rétrocompatibilité sur Xbox One? D'une simplicité déconcertante, et dont la vidéo en faisant la démonstration est non sans rappeler une précédente critique de Sony à l'égard de Microsoft.

Au lendemain du déploiement de l’une des plus importantes mises à jour de la Xbox One, Microsoft UK s’est amusée à rire de Sony de la plus parfaite façon possible. Que vous soyez adeptes de l’un ou l’autre des fabricants de consoles, difficile de ne pas apprécier la vidéo ci-dessous compte tenu de son histoire.

Si vous ne comprenez pas en quoi cette blague est tout simplement délicieuse, en voici l’explication.

En juin 2013, en marge de l’E3, Microsoft a effectué une série d’annonces liées à la Xbox One, sa console de nouvelle génération dévoilée un mois plus tôt. Parmi les nouvelles, une d’entre elles était plutôt difficile à avaler : les éditeurs de jeux allaient avoir un droit de regard sur la revente de leurs produits. Autrement dit, leur consentement aurait été obligatoire avant de pouvoir jouer à un titre sur une autre console que celle sur laquelle le jeu a été exécuté en premier.

Bien entendu, nous parlons ici au conditionnel. Devant la grogne de la communauté de joueurs, Microsoft a finalement changé son fusil d’épaule. Mais pas avant que Sony s’amuse à ridiculiser l’approche de son concurrent en démontrant à quel point il serait simple de partager des jeux sur PlayStation 4.

Mais voilà, les rôles sont aujourd’hui inversés. Sony a déclaré à de multiples reprises que la rétrocompatibilité n’allait pas voir le jour sur la PlayStation 4. Par conséquent, la seule façon de jouer à des jeux conçus pour ses prédécesseurs est par le biais de PlayStation Now, un service cloud par abonnement offrant l’accès à une centaine de jeux pour 20$ par mois.

Ainsi, la Xbox One est compatible avec une centaine de jeux, gratuitement (pourvu que vous les ayez en main), tandis que la PlayStation 4 nécessite une bonne connexion Internet, et une mensualité de 20$, pour pouvoir jouer essentiellement à autant de jeux sans avoir à les acheter.

Les dernières nouvelles

Test du jeu Watch Dogs: Legion – Rébellion connectée

Test du jeu Watch Dogs: Legion – Rébellion connectée

Avant-première – Aperçu du jeu Immortals: Fenyx Rising

Avant-première – Aperçu du jeu Immortals: Fenyx Rising

Test du jeu NHL 21: nouveaux patins, vieilles lames

Test du jeu NHL 21: nouveaux patins, vieilles lames

Plus d'actualités

De l’espace aux créatures miniatures: 8 jeux à surveiller en octobre

De l’espace aux créatures miniatures: 8 jeux à surveiller en octobre

Superhéros et voyages dans le temps: 6 jeux à surveiller en septembre !

Superhéros et voyages dans le temps: 6 jeux à surveiller en septembre !

D’avions aux grenouilles mutantes: 10 jeux à surveiller en août !

D’avions aux grenouilles mutantes: 10 jeux à surveiller en août !

Populaires

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

DeepNude : vie et mort de l’appli qui déshabillait les femmes

DeepNude : vie et mort de l’appli qui déshabillait les femmes

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .