Sony conclut un partenariat avec Hideo Kojima

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Kojima Productions renaît de ses cendres, et devient partenaire de Sony Computer Entertainment afin de développer un nouveau jeu exclusivement pour la PlayStation 4.

Alors que le studio dirigé par Hideo Kojima a évolué au sein de Konami pendant nombre d’années, l’entreprise a officiellement été démantelée peu avant la sortie de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain pour des raisons qui demeurent encore obscures pour le moment.

Qu’à cela ne tienne, on apprend aujourd’hui la fondation d’un nouveau studio, également nommé Kojima Productions, et également dirigé par Hideo Kojima. Ce dernier vient de conclure un partenariat avec Sony Computer Entertainment afin d’entamer la production de son premier jeu hors Konami, qui sera exclusif à la PlayStation 4.

Avant d’espérer mettre la main sur ce nouveau jeu, les adeptes de Kojima devront prendre leur mal en patience.

«Je m’apprête à relever un nouveau défi en créant mon propre studio indépendant, et je suis ravi d’être en mesure de me lancer dans cette aventure avec PlayStation, avec qui j’ai continué de travailler toutes ces dernières années», a déclaré Hideo Kojima, concepteur de jeux de Kojima Productions. «Je suis impatient de livrer, avec PlayStation, un jeu qui promet de devenir une franchise irrésistible.»

Bien entendu, les liens qui unissent Hideo Kojima et Sony remontent à la toute première PlayStation, lors de la parution de Metal Gear Solid, premier d’une longue série de jeux d’infiltration se déroulant dans un environnement en trois dimensions. À l’exception de la remasterisation de ce jeu, développé exclusivement pour GameCube par Silicon Knights, chaque jeu de cette franchise a toujours occupé une place de choix dans la ludothèque des consoles PlayStation.

«L’histoire de PlayStation en est une d’innovation et de création de nouvelles franchises incontournables», a ajouté Andrew House, PDG de Sony Computer Entertainment. «Hideo Kojima représente une importante partie de cette histoire, et nous sommes par conséquent ravis qu’il ait choisi de mener son tout nouveau projet à la vie en partenariat avec PlayStation.»

Le logo du nouveau studio Kojima Productions.
Le logo du nouveau studio Kojima Productions.

Avant d’espérer mettre la main sur ce nouveau jeu toutefois, les adeptes de Kojima devront prendre leur mal en patience. Traditionnellement, le concepteur est réputé pour prendre tout le temps nécessaire au développement de ses jeux. Si bien que l’on peut se demander si le projet en question ne verra pas plutôt le jour sur (l’inévitable) PlayStation 5.

Les dernières nouvelles

Samsung Galaxy S23 : de la «grosse» photo, de la «belle» photo

Samsung Galaxy S23 : de la «grosse» photo, de la «belle» photo

Test de la DualSense Edge: Le haut de gamme de Sony, mais à quel prix ?

Test de la DualSense Edge: Le haut de gamme de Sony, mais à quel prix ?

Huawei sur le point d’être banni aux États-Unis

Huawei sur le point d’être banni aux États-Unis

Plus d'actualités

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Populaires

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .