Apple déploie un correctif pour l’erreur 53 et remboursera certains clients

Changement de ton

Liste de tags

Après avoir maintenu que l’erreur 53 provoquée par la plus récente mise à jour d’iOS était nécessaire pour des raisons de sécurité, Apple revient sur sa parole et promet de résorber la situation.

Si votre iPhone 6 ou 6s est devenu inopérable après avoir effectué la mise à jour vers iOS 9.2.1 ces deux dernières semaines, vous verrez bientôt la lumière au bout de tunnel.

Pour les autres utilisateurs aux prises avec l’infâme erreur 53, Apple a publié la procédure à suivre afin de retrouver un appareil fonctionnel.

En effet, Apple a présenté ses excuses jeudi dans la gestion de cette affaire. Alors qu’elle imposait à ses clients qui avaient choisi de faire réparer leur iPhone auprès d’un technicien non agréé l’achat d’un nouveau téléphone, l’entreprise invite ces derniers à communiquer avec son service à la clientèle afin d’obtenir un remboursement.

Pour les autres utilisateurs aux prises avec l’infâme erreur 53, Apple a publié la procédure à suivre afin de retrouver un appareil fonctionnel. Essentiellement, vous devez vous assurer d’avoir la plus récente version d’iTunes, pour ensuite mettre à jour l’iPhone selon une nouvelle version d’iOS 9.2.1.

À noter que le lecteur Touch ID de votre iPhone demeurera désactivé après cette mise à jour. Normal, puisque l’erreur 53 est intimement liée à un problème de jumelage du lecteur d’empreinte digitale et des autres composantes de votre téléphone, et que si iOS n’est pas en mesure de reconnaître cette association (par exemple, si l’une des pièces a été changée par un réparateur non autorisé), il tiendra pour acquis qu’un tiers tente de s’immiscer dans la transmission de vos données biométriques.

Soulignons que la semaine dernière, des procédures liées à une action collective regroupant des clients lésés par cette mise à jour ont été amorcées par un cabinet d’avocats de Seattle. Tout porte à croire que le changement de ton d’Apple dans le dossier et les mesures annoncées cette semaine viendront atténuer cette poursuite potentielle.

Amende honorable

Voici la déclaration transmise par Apple aux médias concernant la situation :

«Les appareils de certains clients ont affiché le message “Se connecter à iTunes” après le déclenchement d’une mise à jour ou d’une restauration depuis iTunes sur Mac ou PC. Ce message provoque une erreur 53 lorsque l’appareil échoue un texte de sécurité. Ce test a été conçu pour valider que le lecteur Touch ID fonctionne correctement avant que l’appareil quitte l’usine.

Aujourd’hui, Apple a déployé une mise à jour logicielle qui permet aux clients qui ont rencontré ce message d’erreur de restaurer leur appareil avec succès à l’aide d’iTunes sur Mac ou PC.

Nous sommes désolés pour tout inconvénient. Ce test a été conçu pour être exécuté en usine et n’était pas destiné à affecter nos clients. Les clients qui ont payé pour le remplacement hors garantie de leur appareil en réaction à ce problème devraient contacter AppleCare afin d’obtenir un remboursement.»

  • Steve Rodrigue

    Je me demande à quel point on peut faire un lien entre cette mise à jour (et ce problème) et le combat de Apple contre la justice américaine au sujet du cryptage impossible à briser d’un iPhone.

    Je sens que les avocats des 2 camps vont faire une fortune dans les prochains mois (et années)!