Google lance Spaces, une plateforme de partage et de conversations

Un autre réseau social?

Liste de tags

En un peu moins d’une semaine, la stratégie de Google semble désormais se résumer en un seul mot : Partagez, partagez, partagez…

Google a d’abord ouvert le bal la semaine dernière en lançant Gboard, un clavier iOS permettant (entre autres) de plus aisément partager des liens provenant de son moteur de recherche intégré. Puis le magazine Wired a révélé l’existence d’une nouvelle fonction de l’application YouTube permettant de partager les vidéos de son portail avec des amis afin de démarrer une conversation sur le sujet.

Spaces se présente comme un outil permettant de créer des espaces de conversations à partir du partage d’un contenu web.

Aujourd’hui, c’est avec Spaces que Google poursuit sa soif du partage. À la fois une plateforme web et une application pour Android et iOS, Spaces se présente comme un outil permettant de créer des espaces de conversations à partir du partage d’un contenu web.

«Partager des choses implique généralement de basculer à travers des applications pour copier-coller des liens», explique Luke Wroblewski, directeur de produit chez Google. «Les conversations de groupes ont tendance souvent à dériver du sujet, et l’on peut facilement se perdre dans le long fil de commentaires où il est difficile d’y revenir au moment opportun.»

Afin de simplifier ce type d’activité, les espaces créés à travers Spaces sont soutenus par le moteur de recherche Google, YouTube, et Chrome, de sorte que vous n’avez jamais besoin de sortir de l’application pour partager ou consulter quoi que ce soit.

googlespaces_posting

googlespaces_content

«Vous pouvez créer un espace en appuyant simplement sur un bouton pour tout sujet et inviter toute personne par texto, courriel, sur les réseaux sociaux, ou de quelque manière que ce soit», ajoute Wroblewski. Il est même possible de consulter la liste des contenus préalablement partagés afin de se joindre à la conversation.

À première vue, Spaces semble être un mélange de réseau social et d’application de messagerie privée compartimenté par contenu web. On ignore s’il y sera possible d’y créer des conversations privées, ou si tout partage provoquera systématiquement une conversation publique potentiellement cacophonique. Google tente-t-elle de décentraliser les commentaires de certains articles pour les transférer vers son propre écosystème? Sera-t-il possible de consulter Spaces de la même façon que l’on consulte Flipboard?

googlespaces_posting

Quoi qu’il en soit, Spaces doit entrer en service plus tard aujourd’hui pour l’ensemble des utilisateurs de Gmail par le biais d’une application Android, iOS, et d’un site web. On aura alors une meilleure idée de ses capacités.

Google profitera d’ailleurs de sa conférence annuelle I/O prévue mercredi et jeudi de cette semaine pour mettre à profit sa nouvelle plateforme. «Nous avons créé un espace pour chaque session afin que les développeurs puissent échanger les uns avec les autres et avec les employés de Google sur les thèmes qui seront en vedette lors d’I/O. Nous vous réservons aussi quelques surprises.»

  • Steve Rodrigue

    C’est un peu sortir les collections ou communautés de Google+.

    J’ai l’impression que Google cherche à nicher les services plutôt que de tout mettre sous la même ombrelle. Est-ce que ça va marcher? À suivre…