La FTC blâme Warner Bros pour avoir rémunéré des YouTubers en échange de critiques positives

Publicité déguisée

La Federal Trade Commission a conclu une entente avec Warner Bros sur les allégations que l’éditeur aurait payé des influenceurs pour faire la promotion du jeu Shadow of Mordor sans en avoir informé le public.

Selon la FTC, Warner Bros a berné les consommateurs en versant des milliers de dollars à des influenceurs sur les réseaux sociaux en échange de visibilité positive de Middle Earth : Shadow of Mordor (aussi connu comme La Terre du Milieu : L’Ombre du Mordor). Le problème n’est pas tant le geste en soi, mais plutôt le fait que le public n’a pas bien été informé que les producteurs de contenu en question participaient à une campagne promotionnelle.

«Des entreprises comme Warner Bros se doivent d’être honnêtes avec les consommateurs dans leurs campagnes publicitaires en ligne.»

Alors que la plainte et la décision déposées par la FTC ne mentionnent aucun des influenceurs ayant participé au stratagème de WB Games, le communiqué publié aujourd’hui souligne que le célèbre PewDiePie fait partie des personnes ayant été rémunérées par le studio.

En vertu de la décision rendue aujourd’hui par la FTC, Warner Bros se voit dans l’interdiction de ne pas divulguer de telles informations à l’avenir, et ne pourra plus présenter du contenu commandité, y compris toute vidéo de gameplay, comme étant l’opinion objective et indépendante d’adeptes et d’influenceurs de l’industrie du jeu vidéo.

Concrètement, il s’agit d’un avertissement, puisque la législation américaine interdit déjà aux entreprises de perpétrer ce genre de pratiques.

«Les consommateurs ont le droit de savoir si les auteurs de critiques expriment leurs propres opinions ou un discours de vente», a déclaré Jessica Rich, directrice du bureau de la protection du consommateur de la FTC. «Des entreprises comme Warner Bros se doivent d’être honnêtes avec les consommateurs dans leurs campagnes publicitaires en ligne.»

Les instructions transmises aux influenceurs

Les influenceurs ayant accepté de participer à cette campagne devaient respecter certaines règles. En outre, ils devaient publier au moins un tweet ou un statut Facebook à propos du jeu, en plus de produire une vidéo dans laquelle le jeu ne pouvait pas être présenté de manière négative – sans montrer aucun bogue pouvant être présent dans la version bêta distribuée avant la sortie officielle du jeu. Ces derniers étaient évidemment contraints à n’émettre aucun commentaire négatif sur le jeu ou parler en mal de l’éditeur, et devaient également «fortement» suggérer à leur auditoire de cliquer le lien dans la description de la vidéo pour visiter le site du jeu afin d’en apprendre plus à son sujet.

À noter que les créateurs de contenu ont été invités par Warner Bros à informer les spectateurs du statut commandité de la vidéo dans la description de celle-ci. Certains l’ont fait, d’autres pas, mais puisque cette information devait être placée au bas de cette zone (exigeant à l’internaute de cliquer pour être visible), cet affichage ne respectait pas de toute façon les conditions de divulgations publicitaires imposées par la FTC.

La campagne promotionnelle de Middle Earth : Shadow of Mordor a obtenu 5,5 millions de visionnements, dont 3,7 millions provenant exclusivement de la chaîne PewDiePie.