Microsoft visée par une action collective pour les pertes de données engendrées par Windows 10

États-Unis

Trois résidents de l’Illinois ont déposé une plainte en justice contre le géant du logiciel, alléguant que la mise à niveau de Windows 10 aurait détruit des données et causé des dommages de matériel.

Depuis son lancement en juillet 2015, Windows 10 doit composer avec son lot de détracteurs. C’est avec beaucoup d’insistance que Microsoft a tenté de convaincre la majorité de ses utilisateurs de transiter vers son nouvel OS, notamment en imposant le téléchargement de la mise à niveau à l’insu de ses utilisateurs, puis en modifiant le comportement d’une alerte recommandant son installation.

Un recours collectif accuse Microsoft d’avoir coûté temps et argent à ses utilisateurs, les forçant à faire appel à du soutien technique externe pour résoudre leurs problèmes informatiques causés par Windows 10.

La dernière tuile liée à son déploiement est tombée sur la tête de Microsoft aujourd’hui, comme le rapporte ZDNet. Un recours collectif accuse l’entreprise d’avoir coûté temps et argent à ses utilisateurs, les forçant à faire appel à du soutien technique externe pour résoudre leurs problèmes informatiques causés par Windows 10.

Selon la plaignante principale, Stephanie Watson, elle n’a jamais choisi de mettre à niveau son ordinateur vers Windows 10. Cette transition a pourtant eu lieu à son insu. Elle allègue avoir perdu des fichiers en lien avec son travail, et même après avoir fait affaire avec une équipe de techniciens, ces derniers n’ont pas été en mesure de résoudre son problème avec «succès complet». Elle a été contrainte de se procurer un nouveau PC.

De son côté, Robert Saigner admet avoir accepté de faire la transition vers Windows 10, mais allègue avoir perdu des données ainsi que «du temps et de l’argent, alors qu’il est devenu irrité par ses tentatives de reconstruire et remplacer les données perdues».

Enfin, Howard Goldberg a également accepté de recevoir la mise à niveau, mais se serait retrouvé avec un «ordinateur endommagé» après que Windows 10 ne se soit pas installé correctement. Encore une fois, le problème a occasionné des frais supplémentaires pour Goldberg, dont le PC n’était plus sous garantie. Il aurait également subi des pertes de données.

Il ne s’agit évidemment pas de la première poursuite liée à Windows 10 ciblant Microsoft. En juin 2016, l’entreprise a été condamnée à verser 10 000$ US à une agente de voyage après que la mise à niveau vers Windows 10 ait rendu son PC inopérant, à un point tel qu’il a fallu le remplacer pour qu’elle puisse reprendre ses activités professionnelles.

«Le programme de mise à niveau gratuite de Windows 10 était un choix conçu pour aider les gens à profiter de la version la plus sécuritaire et la plus productive de Windows», a déclaré un porte-parole de Microsoften réponse à la poursuite.

«Les clients ont eu l’option de ne pas se mettre à niveau vers Windows 10. Si un client ayant choisi d’installer la mise à niveau dans le cadre du programme d’un an avait besoin d’aide avec l’expérience de cette mise à niveau, de nombreuses options s’offraient à lui, y compris le soutien à la clientèle et une période de 31 jours pour revenir à la précédente version de leur système d’exploitation. Nous croyons que les revendications des plaignants sont sans fondements.»

Comme le souligne le journaliste Liam Tung, compte tenu du volume de plaintes concernant la mise à niveau de son système d’exploitation, Microsoft apportera des ajustements pour éviter que de pareilles situations se reproduisent à l’avenir. Au début du mois, l’entreprise a déclaré qu’elle offrira aux utilisateurs le moyen de «définir exactement à quel moment vous souhaitez que l’installation d’une mise à jour soit déclenchée, y compris le moyen de reporter une mise à jour si le moment que vous avez préalablement choisi s’avère inopportun», en plus d’une fonction snooze permettant de repousser indéfiniment son installation.

  • sylvain tremblay

    si sa peut leur faire perdre des milliards

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Ils ont perdu 10 000$ US avec une plainte. Ce n’est pas cette nouvelle plainte triple qui va faire passer ses pertes aux milliards, allons…