All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Le cofondateur d’Oculus, Palmer Luckey, quitte son entreprise

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Trois ans presque jour pour jour après avoir vendu son entreprise au géant des réseaux sociaux, Palmer Luckey semble avoir décidé de faire cavalier seul.

«Palmer nous manquera terriblement», a déclaré un porte-parole de Facebook au blogue UploadVR. «L’héritage de Palmer s’étend bien au-delà d’Oculus. Son esprit inventif a contribué à lancer la révolution de la réalité virtuelle moderne et a contribué à bâtir une industrie. Nous sommes reconnaissants pour tout le travail qu’il a accompli pour Oculus et la réalité virtuelle, et nous lui souhaitons que le meilleur.»

«Nous sommes reconnaissants pour tout le travail qu’il a accompli pour Oculus et la réalité virtuelle, et nous lui souhaitons que le meilleur.»

Interrogée à savoir si le départ de Luckey était volontaire, l’entreprise a refusé de répondre, ayant comme politique de ne pas commenter des décisions au sujet de son personnel. Fait intéressant, Facebook a annoncé avoir fait l’acquisition d’Oculus le 25 mars 2014, il y a presque exactement trois ans. Il n’est pas hors du commun que des clauses liées à de telles transactions demandent aux fondateurs d’une startup de rester au sein de son entreprise pour une durée prédéterminée.

Rappelons qu’en septembre dernier, Palmer Luckey s’était retrouvé dans l’eau chaude alors qu’il avait déclaré au Daily Beast avoir soutenu financièrement Nimble America, un groupe de militants anti-Clinton. Il a pris soin par la suite de préciser ses déclarations, admettant avoir versé 10 000$ US à ce groupe partisan parce qu’il croyait «que l’organisme avait des idées fraîches sur la façon de communiquer avec les jeunes électeurs à travers l’utilisation de leurs affiches». Il a également déclaré avoir l’intention de voter en faveur de Gary Johnson, candidat présidentiel à l’époque pour le Parti libertarien.

palmerluckey

Luckey est par la suite disparu de la scène publique, et s’est absenté de tous les événements d’Oculus, alors qu’il était généralement perçu comme le principal porte-parole de la filiale de Facebook.

Puis, plus récemment, Palmer Luckey a été reconnu coupable d’avoir enfreint un accord de non-divulgation conclu avec ZeniMax lors du développement de l’Oculus Rift. Le verdict l’a d’ailleurs condamné à verser la somme de 100 millions de dollars US à ZeniMax sur un total de 500 millions partagé entre Oculus et Brendan Iribe, l’autre cofondateur de l’entreprise. Rappelons qu’Oculus a déclaré qu’elle souhaitait faire appel de la décision.

Les dernières nouvelles

Test du jeu New Pokémon Snap: La passion de la photo !

Test du jeu New Pokémon Snap: La passion de la photo !

Village sinistre, jeux de rôle classiques et pirates impitoyables: 8 jeux à surveiller en mai !

Village sinistre, jeux de rôle classiques et pirates impitoyables: 8 jeux à surveiller en mai !

À jouer: 10 jeux indépendants incontournables

À jouer: 10 jeux indépendants incontournables

Plus d'actualités

Trouver le meilleur prix pour votre forfait mobile et Internet

Trouver le meilleur prix pour votre forfait mobile et Internet

Du butin, du baseball et des photos de Pokémon: 6 jeux à surveiller en avril !

Du butin, du baseball et des photos de Pokémon: 6 jeux à surveiller en avril !

Une application de finances personnelles pour ceux qui ne savent pas par où commencer

Une application de finances personnelles pour ceux qui ne savent pas par où commencer

Populaires

Netflix Roulette, un site qui vous propose quoi regarder

Netflix Roulette, un site qui vous propose quoi regarder

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .