All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Sprinkles, le Snapchat de Microsoft propulsé par l’intelligence artificielle

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Après Instagram, Facebook et Apple, c'est maintenant au tour de Microsoft de s'inspirer de Snapchat avec une nouvelle application pour créer des photos et selfies loufoques.

«Good artists copy, great artists steal» nous dirait sans doute Mark Zuckerberg, reprenant la présumée citation de Picasso livrée par Steve Jobs à l’équipe responsable du développement du premier Macintosh. Il faut dire que lorsqu’il est question des emprunts à Snapchat réalisés par Instagram et Facebook, Zuckerberg semble avoir appliqué cet adage à la lettre. Mais les pionniers de l’industrie que sont Apple et Microsoft ont manifestement compris que l’on pouvait toujours faire mieux.

Apple l’a démontré avec Clips, son application devant voir le jour prochainement qui met l’accent sur la capture vidéo, en exploitant notamment la reconnaissance vocale pour retranscrire ce qui est dit lors d’un enregistrement vidéo.

De son côté, Microsoft propose aujourd’hui également quelque chose de différent. Alors que Sprinkles semble n’être qu’une vulgaire application iOS de type caméra permettant à l’utilisateur d’apposer des autocollants ou du texte sur ses photos et selfies, elle se démarque en exploitant la technologie de reconnaissance faciale et d’objet de Microsoft afin de proposer des annotations contextualisées.

sprinkles01sprinkles02sprinkles03

Ainsi, il vous suffit de prendre une photo pour que Sprinkles vous propose de l’accompagner d’un texte plus ou moins pertinent (et en anglais seulement). Sprinkles peut donc reconnaître que vous avez photographié un chat ou une tasse de café, et offrir des titres amusants à leur sujet. Les images peuvent d’ailleurs être puisées de la collection de photos déjà stockées sur votre appareil.

sprinkles04sprinkles05sprinkles06

Aujourd’hui, nous sommes mardi, et ce jour de semaine est manifestement très important aux yeux de Microsoft, qui recommande deux ou trois variations sur ce thème, par défaut. Ensuite, si un visage est détecté, des options supplémentaires vous sont proposées : des accessoires (moustache ou casquette) affichés aux endroits appropriés, un estimé de l’âge de la personne (euh, je n’ai pas encore 42 ans, merci), et parfois l’image d’une célébrité qui lui ressemble le plus. La reconnaissance d’objet s’applique également ici.

Loin d’être une application parfaite, Sprinkles a néanmoins beaucoup de potentiel.

Bien sûr, vous pouvez déplacer et redimensionner ces items générés automatiquement. Vous pouvez également ajouter des émojis ou autocollants, et on vous proposera même un moteur de recherche et des catégories pour parcourir ceux-ci; toujours selon l’interprétation de votre image par Sprinkles. Enfin, une fois votre œuvre achevée, vous pouvez bien entendu la partager sur Facebook, Twitter, par courriel, par messagerie texte, ou simplement la sauvegarder dans la pellicule de votre téléphone. À noter que Sprinkles ne détecte pas que votre appareil est positionné à l’horizontale; l’application ne permet que de composer des images à la verticale.

Concrètement, Microsoft rassemble ici l’ensemble des récentes initiatives qu’elle a lancées au cours des dernières années, dont le portail How Old Do I Look?, sa technologie permettant d’estimer l’âge d’une personne à partir de sa photo.

Alors que Sprinkles est loin d’être une application parfaite, elle a néanmoins beaucoup de potentiel, et il sera intéressant de voir son évolution si celle-ci parvient à attirer une masse critique d’utilisateurs. Sprinkles est offerte gratuitement pour iOS dans l’App Store. On ignore si une version Android est en chantier.

Continuez votre lecture

Facebook met l’intelligence artificielle au profit des non-voyants

Facebook met l’intelligence artificielle au profit des non-voyants

Laurent LaSalle -
Mimicker Alarm de Microsoft veut changer votre routine matinale

Mimicker Alarm de Microsoft veut changer votre routine matinale

Laurent LaSalle -
Apple prépare sa riposte à Snapchat avec Clips

Apple prépare sa riposte à Snapchat avec Clips

Laurent LaSalle -
L’avenir de Facebook (et de Snapchat) passera par la réalité augmentée

L’avenir de Facebook (et de Snapchat) passera par la réalité augmentée

Laurent LaSalle -
Microsoft injecte 7 millions dans la recherche sur l’intelligence artificielle à Montréal

Microsoft injecte 7 millions dans la recherche sur l’intelligence artificielle à Montréal

Laurent LaSalle -
Snapchat présente Chat 2.0, une MAJ avec un paquet de nouveautés

Snapchat présente Chat 2.0, une MAJ avec un paquet de nouveautés

Laurent LaSalle -
Microsoft pourrait utiliser vos photos comme bon lui semble (mais ne le fera sans doute jamais)

Microsoft pourrait utiliser vos photos comme bon lui semble (mais ne le fera sans doute jamais)

Google Allo, la messagerie privée de nouvelle génération?

Google Allo, la messagerie privée de nouvelle génération?

Laurent LaSalle -
La reconnaissance d’objet d’une vidéo offerte par un nouvel API de Google Cloud

La reconnaissance d’objet d’une vidéo offerte par un nouvel API de Google Cloud

Laurent LaSalle -
Instagram ajoute des filtres pour visages comme sur Snapchat

Instagram ajoute des filtres pour visages comme sur Snapchat

Laurent LaSalle -
Facebook ajoute les Stories de Snapchat à son application Android et iOS

Facebook ajoute les Stories de Snapchat à son application Android et iOS

Laurent LaSalle -
Twitter vous permettra d’ajouter des autocollants à vos photos

Twitter vous permettra d’ajouter des autocollants à vos photos

Laurent LaSalle -
Après Instagram, c’est maintenant Facebook qui imite Snapchat

Après Instagram, c’est maintenant Facebook qui imite Snapchat

Laurent LaSalle -
Facebook Messenger ajoutera un code à votre avatar comme Snapchat

Facebook Messenger ajoutera un code à votre avatar comme Snapchat

Laurent LaSalle -
Les conversations de groupe débarquent sur Snapchat

Les conversations de groupe débarquent sur Snapchat

Laurent LaSalle -

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .