Apple poursuivi en justice : accusé de vol à tort, un étudiant réclame 1 milliard de dollars

Par Matthieu Carlier – le dans Actualités

Un délit de faciès qui pourrait coûter gros à Apple. Accusé à tort d’une série de vols dans des Apple Stores du nord-est des États-Unis, un étudiant de 18 ans porte plainte contre la firme de Cupertino et réclame un milliard de dollars de dommages et intérêts.

L’étudiant, de son nom Ousmane Bah, avait été interpellé en novembre 2018 sur la foi d’accusations d’Apple, tirées du système de reconnaissance faciale installé dans les magasins de la marque.

Contre le vol, Apple se fie à la reconnaissance faciale

Le mandat d’arrêt délivré contre Ousmane Bah comprenait une photo qui ne lui ressemblait pas, comme il l’explique dans sa plainte déposée lundi 22 avril 2019. L’un des vols dont Apple l’accuse s’est déroulé à Boston, un jour de juin 2018 où, dit-il, il assistait au bal de promo de son établissement à New York.

Mais comment expliquer une telle erreur ? Selon Ousmane Bah, le véritable coupable aurait utilisé une pièce d’identité volée pour se faire passer pour lui avant d’être arrêtée en train de dérober pour 1 200 dollars de matériel dans un Apple Store en mai 2018. Si le document d’identité ne comportait pas de photo, les systèmes d’Apple sont programmés de telle sorte que le dispositif de reconnaissance faciale considère qu’il s’agissait bien là de Ousmane Bah, le nom indiqué sur les papiers.

Préjudice moral

Malheureusement pour l’étudiant, l’histoire va plus loin, puisque plusieurs méfaits ont été commis avec la même fausse identité. Ousmane Bah a appris l’affaire au moment de recevoir son assignation à comparaître, assortie de quatre chefs d’accusation.Un détective a malgré tout décidé de visionner les caméras de surveillance des magasins, concluant qu’il ne s’agissait pas de la même personne.

Entre-temps, l’étudiant new-yorkais affirme avoir subi une série d’interrogatoires après son arrestation. Cette situation, dit-il, lui a causé un «stress intense». Un préjudice moral pour lequel il réclame 1 milliard de dollars de réparation.

Quant au coupable, il court toujours.

Les dernières nouvelles

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Plus d'actualités

Prise en mains : le M2 Max remet le «Pro» dans le MacBook Pro

Prise en mains : le M2 Max remet le «Pro» dans le MacBook Pro

Windows 10 passe en mode maintenance uniquement, un pas de plus vers la fin de son support

Windows 10 passe en mode maintenance uniquement, un pas de plus vers la fin de son support

Google développerait sa propre version de l’Apple AirTag

Google développerait sa propre version de l’Apple AirTag

Populaires

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Matthieu Carlier

Fasciné par l'exploration des possibles et l'innovation technologique, Matthieu a prêté sa plume à plusieurs médias sur le vieux et le nouveau continent. Diplômé en Littérature, il est aussi l'auteur du roman "Le Cortège des Épileptiques".
Phrase préférée : "Meuh non elle est pas brûlée, ma quiche au saumon".