Test du jeu LEGO Star Wars: The Skywalker Saga – Pas aussi fort qu’Anakin

Par Daniel Carosella – le dans Jeux vidéo, Tests

Au fil du temps, les jeux LEGO ont conservé la même lacune. Bien qu’offrant de solides divertissements pour toute la famille, la même formule fut appliquée de jeu en jeu si bien qu’on a souvent eu l’impression de jouer à du réchauffé. Avec LEGO Star Wars: The Skywalker Saga, TT Games a tenté de faire évoluer ces jeux en proposant une expérience aux mécaniques modernisées, mais qui ne convaincra pas ceux n’ayant jamais accroché aux précédents titres LEGO.

  • Disponible sur: PlayStation 4 et 5, Xbox Series S/X, Xbox One, Nintendo Switch, PC
  • Prix: 79,99$ + txs

Les Skywalker dans la recette humoristique LEGO

Comme son nom l’indique, LEGO Star Wars: The Skywalker Saga couvre l’ensemble des épisodes principaux de Star Wars. Ainsi, vous pourrez débuter votre aventure à partir du premier film de chacune des trilogies afin de vous plonger dans l’épopée de la famille Skywalker. De la chute des Jedis à la rédemption d’Anakin jusqu’à l’avènement de Rey, le jeu couvre les principaux événements des neuf films Star Wars plongés, il va de soi, dans la sauce humoristique LEGO.

Bien entendu, le jeu s’adresse aux fans de Star Wars et, en ce sens, on ne peut réécrire l’histoire de ces longs métrages. Ce qui y est raconté vous sera donc déjà connu si vous avez visionné les films. En revanche, l’humour LEGO fonctionne toujours aussi bien. J’ai souri à plus d’une occasion alors que des moments tragiques de la saga nous sont amenés avec une touche aussi sympathique que loufoque. Par exemple, Darth Maul et Qui-Gon ne meurent pas tout à fait de la même façon, le seigneur Sith se permettant notamment de narguer les Jedis alors qu’il n’a que la demie de son corps. Rires garantis pour petits et grands !

Ceci dit, je vous invite fortement à alterner entre les personnages que vous contrôlerez. Comme dans tout bon jeu LEGO, vous aurez souvent un personnage principal et un autre qui vous suivra. Or, cette fois, ils interagiront ensemble et vous offriront les meilleurs clins d’oeil à l’univers Star Wars dans tout le jeu. Par exemple, si vous jouez avec Darth Vader et Kylo Ren, ce dernier trépignera de joie à l’idée de côtoyer son grand-père. Si vous tuez Qui-Gon avec un Jedi, le maître se questionnera à savoir si Anakin n’avait pas raison sur la nature de ces guerriers. En somme, expérimentez vos combinaisons puisque certains échanges sont de vraies perles pour les amateurs de Star Wars !

StarWars.com

Moins d’histoire, plus de jeu libre

Si vous êtes familier avec les jeux LEGO, vous connaissez leur formule. Tous les jeux de la série nous invitent à compléter le mode Histoire afin de débloquer un nombre minimal de personnages pour réussir les casse-tête du mode Jeu Libre. The Skywalker Saga réintroduit cette mécanique si ce n’est qu’il vous offrira une plus grande liberté d’action.

Certes, le jeu propose encore des niveaux principaux faisant avancer chacun des épisodes. Néanmoins, le mode Jeu Libre est ouvert dès le départ lorsque vous serez à l’extérieur des niveaux. Même si vous n’aurez pas accès à l’ensemble des personnages vous permettant de compléter tous les casse-tête, vous pourrez à tout le moins commencer à récolter des objets et affronter des casse-tête sans devoir attendre de compléter l’ensemble des épisodes. On peut donc profiter plus rapidement du monde ouvert, ce qui est bienvenu.

D’ailleurs, même les niveaux du mode Histoire sont beaucoup moins longs que ceux d’autres jeux LEGO. TT Games a entendu le ras-le-bol des joueurs à l’effet que le mode Histoire des jeux LEGO était plus une corvée qu’un plaisir. Alors que l’attrait des jeux LEGO se situe dans l’exploration et la complétion de casse-tête, TT Games a axé The Skywalker Saga sur cela. Il s’agit d’une modification plus qu’agréable au tempo classique de la franchise.

PCGamer.com

Peu convaincant pour ceux n’ayant jamais été convaincus

Si vous n’avez jamais aimé les jeux LEGO ou compris leur attrait, The Skywalker Saga ne modifiera pas votre perception. Grosso modo, on propose encore la même expérience LEGO si ce n’est que tout est plus massif, octroyant ainsi au jeu une durée de plusieurs dizaines d’heures. Les environnements sont plus gros, les casse-tête sont plus nombreux, les missions secondaires se comptent par dizaines et on a une panoplie d’éléments à débloquer, incluant 300 personnages.

Or, à la base, il s’agit encore d’un jeu dans lequel on détruit tout pour accumuler des jetons servant de monnaie et où l’on récolte des objets similaires à ceux qu’on devait amasser dans les autres LEGO. De plus, malgré la présence de 1 166 briques luminescentes à amasser en complétant des objectifs et des casse-tête, vous retrouverez encore les mêmes Minikits à accumuler ainsi que les mêmes modificateurs à appliquer pour, par exemple, donner de grosses têtes aux personnages ou multiplier le nombre de jetons que vous amasserez. Qui plus est, même s’il y a bel et bien 300 personnages à débloquer, beaucoup ne sont que des clones d’autres figures ou ne sont que des costumes alternatifs.

En ce sens, malgré la présence d’un monde plus ouvert, The Skywalker Saga n’est pas une révolution de la formule LEGO, mais simplement une évolution.

Xbox.com

Mécaniques modernisées et combats beaucoup plus agréables

Bien qu’il ne brille pas par son originalité, TT Games a modernisé plusieurs mécaniques de la série LEGO pour ce nouvel opus, et ce même si certaines de ces modifications ne sont pas si convaincantes.

En outre, on peut désormais avoir accès à cinq personnages en sélection rapide. De ce fait, il est beaucoup plus facile d’alterner entre les personnages que nous avons débloqués afin de réussir les casse-tête exigeant certaines compétences. Toutefois, se retrouver dans les menus ainsi que les environnements est plus difficile qu’auparavant. En effet, les menus sont inutilement complexes et peu intuitifs tandis que la mini-carte vous perdra dans plus d’un environnement. Le tout est dérangeant, spécialement pour un jeu destiné à un jeune public.

The Skywalker Saga propose aussi des classes de personnages avec leur arbre d’habiletés respectif. Ainsi, en échangeant des jetons ainsi que des briques, vous pourrez améliorer les capacités de base de vos personnages ainsi que les habiletés spécifiques à leur classe. Par exemple, les tireurs pourront accentuer leur vitesse de tir tandis que les Jedis et Siths pourront améliorer leurs pouvoirs de la Force. Bien que les arbres de compétences soient très limités, ces dernières sont bien intégrées et s’avèrent être une bonne initiation pour les plus jeunes à cet élément de jeu de rôle.

Or, ce sont les changements apportés aux divers systèmes de combat qui sont plus qu’intéressants. Plutôt que d’offrir des affronts décérébrés dans lesquels il suffisait d’appuyer frénétiquement sur un bouton, TT Games a approfondi le système de combat des jeux LEGO sans le rendre trop compliqué. Il est donc maintenant possible d’exécuter des combos et de voir les nombres associés aux dommages que l’on inflige. De plus, les combats contre les boss proposent désormais des barres de vitalité, différentes techniques à employer tant à l’offensive qu’à la défensive ainsi que des Quick Time Events (QTE) se couplant bien avec les frappes au sabre laser.

Si vous tirez au fusil laser, vous verrez que TT Games a également apporté des changements significatifs par rapport aux autres jeux LEGO. En effet, plutôt que de tirer un peu partout sans pouvoir viser précisément, le jeu positionnera la caméra par-dessus l’épaule de votre personnage. Vous pourrez donc viser et canarder vos adversaires avec beaucoup plus de précision que dans n’importe quel autre jeu LEGO. Dès lors, on se rapproche d’un bon jeu de tir à la troisième personne conventionnel.

The Skywalker Saga peut ainsi se vanter d’avoir le meilleur système de combat global de tous les jeux LEGO, et ce tout en demeurant accessible pour un joueur de n’importe quel âge.

BrickFanatics.com

Voler dans l’espace est un plaisir !

Malgré les changements significatifs apportés aux combats, la mécanique la plus impressionnante de The Skywalker Saga est sans aucun doute celle du pilotage de vaisseaux spatiaux. En effet, le jeu vous permettra d’explorer l’espace spatial entourant chacune des planètes mentionnées dans les films Star Wars. En mode Libre, vous y retrouverez divers défis, des briques à récolter ainsi que des météorites à faire exploser. Or, il vous arrivera aussi de pouvoir y disputer des combats, et ce tant en mode Libre qu’en mode Histoire.

Alors que je m’attendais à un pilotage arcade et imprécis, j’ai été surpris par la justesse des contrôles. Sans être parfaits, TT Games s’est inspiré de plusieurs jeux de combat spatiaux afin d’offrir une manipulation de vaisseaux très agréable. Certes, on demeure dans un jeu aux mécaniques simples, mais je fus étonné par les mouvements aussi rapides que précis des différents vaisseaux popularisés par la saga Star Wars. Ce fut notamment un plaisir de combattre dans l’espace à l’aide d’un X-Wing ou d’un Tie Fighter et de canarder mes adversaires tout en démolissant des structures de l’Empire !

Twitter

Manque d’optimisation et voix monotones

En terminant, petit mot sur les éléments techniques du jeu.

Ainsi, bien qu’il soit indéniablement le plus beau jeu LEGO à ce jour, The Skywalker Saga manque d’optimisation. Même sur une console de nouvelle génération, il n’est pas rare d’observer des ralentissements lorsqu’on se retrouve dans les environnements ouverts. Vous verrez que le taux d’images par seconde baissera de façon visible lorsque vous vous retrouverez dans un décor comprenant des dizaines de figures LEGO. Pire, à certains endroits, le jeu n’est pas aussi impressionnant que d’autres jeux LEGO Star Wars. Par exemple, dans l’arène de Geonosis, le nombre de droïdes visibles est famélique comparativement au vieux LEGO Star Wars, ce que je ne m’explique pas.

Au niveau sonore, vous retrouverez évidemment la musique orchestrale de la saga Star Wars. C’est un plaisir que de réentendre certaines pièces musicales ayant marqué l’histoire du cinéma alors qu’on parcourt les environnements massifs du jeu. Même constat au niveau des échantillons sonores, repris directement des films. Or, TT Games n’ayant pu compter sur les acteurs originaux pour personnifier les personnages, certains d’entre eux offrent des performances moyennes. En outre, Qui-Gon et Mace Windu sont loin d’avoir le même charisme vocal qu’au sein des films. L’ensemble demeure agréable à entendre, mais attendez-vous à grincer légèrement des dents en écoutant certains Jedis ou autres personnages iconiques.

Gameranx.com

Devriez-vous y jouer ?

Si vous espériez une révolution de la formule LEGO, LEGO Star Wars: The Skywalker Saga vous décevra. Certes, il s’agit de l’un des meilleurs jeux LEGO et sans aucun doute le jeu le plus massif de cette franchise à ce jour, mais il cadre davantage dans la définition d’une évolution logique de la formule LEGO plutôt que d’une refondation de cette dernière. Malgré les changements significatifs apportés aux mécaniques de combat ainsi que la pléthore d’éléments à débloquer, on demeure dans un jeu LEGO à l’essence classique qui, à l’image de certains films Star Wars, plaira à ses amateurs, mais ne convaincra pas ses détracteurs.

Évaluation

Verdict

Jeu le plus massif de la franchise LEGO, LEGO Star Wars: The Skywalker Saga propose plusieurs changements significatifs à la formule LEGO qui n'arriveront pas à convaincre les détracteurs de cette dernière.

Note finale : 4.0 sur un total de 5
Critères
lego star wars the skywalker saga
4

Points forts

  • Grande durée de vie octroyée par une panoplie d'éléments à débloquer
  • Moins d'accent sur le mode Histoire et davantage sur le mode Jeu Libre
  • Changements significatifs apportés aux mécaniques de combat

Points faibles

  • Manque d'optimisation résultant en de nombreux ralentissements
  • Même formule LEGO qui ne convaincra pas ceux n'ayant aimé aucun autre jeu de cette série
  • Mini-carte et menus peu intuitifs
  • Charger des dollars supplémentaires pour acheter de simples ensembles de personnages

Les dernières nouvelles

32 millions d’utilisateurs connectés, qu’est-ce qui fait le succès de Steam?

32 millions d’utilisateurs connectés, qu’est-ce qui fait le succès de Steam?

Une nouvelle ombre plane sur l’achat d’Activision-Blizzard par Microsoft

Une nouvelle ombre plane sur l’achat d’Activision-Blizzard par Microsoft

Alexa coûte extrêmement cher à Amazon

Alexa coûte extrêmement cher à Amazon

Plus de jeux vidéo

Sony veut mettre une PS5 dans sa voiture électrique

Sony veut mettre une PS5 dans sa voiture électrique

10 des meilleurs jeux créés par une seule personne

10 des meilleurs jeux créés par une seule personne

Les ventes de la Nintendo Switch en voie de surpasser celles de la PlayStation 4

Les ventes de la Nintendo Switch en voie de surpasser celles de la PlayStation 4

Populaires

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Daniel Carosella

Passionné de jeux vidéo depuis plus d'une trentaine d'années, Daniel est chroniqueur en jeux vidéo depuis plus de 23 ans. Il a commencé sur Quebec64 puis sur JeuXpress.ca avant de devenir rédacteur en chef de HardGamers.com jusqu'à la fermeture du portail. Il a également collaboré au magazine Web AffairesDeGars.com pendant une dizaine d'années avant de transporter sa passion du jeu vidéo sur Branchez-Vous. Par ailleurs, Daniel partage cette dernière par la parole grâce à d'autres projets, dont une chronique hebdomadaire sur les ondes de CHOI Radio X et la chaîne YouTube M2Gaming.Diplômé en criminologie, Daniel est aussi intervenant psychosocial dans la vie de tous les jours. S'il est conscient qu'il ne peut sauver le monde, il essaie tout de même d'aider le maximum de personnes entre deux parties de jeux vidéo !