Google souligne le 67e anniversaire de l’affaire Roswell d’une drôle de façon

Les amateurs de la théorie du complot peuvent s'amuser à déplacer le pegman à bord d'un ovni dans la zone 51 sur Google Maps.

Il y a 67 ans cette semaine, William Brazel, propriétaire d’un ranch situé près de Roswell, découvre de mystérieux débris sur ses terres. Il communique alors avec le shérif local, lequel décide d’aviser la base militaire la plus proche.

Vous pouvez incarner l’extra-terrestre en vous rendant dans la région sur Google Maps, et ainsi reconstituer l’incident.

Un premier communiqué de presse est par la suite diffusé, alléguant que les débris proviennent ni plus ni moins d’une soucoupe volante qui se serait écrasée dans la région.

Un rectificatif paraît le lendemain, annonçant que les débris sont en réalité ceux d’un ballon-sonde. Les journalistes sont ensuite invités à examiner eux-mêmes les débris dans le cadre d’une conférence de presse afin d’éviter toute forme de confusion. Mais le mal est fait, et la légende perdure encore aujourd’hui.

googlemapsovni

Afin de souligner l’événement, Google s’est amusé à changer l’icône de son pegman, le personnage que l’on déplace sur son service de cartographie pour activer le mode street view, afin de le positionner à bord de la prétendue soucoupe volante.

Vous pouvez incarner l’extra-terrestre en vous rendant dans la région sur Google Maps, et ainsi reconstituer l’incident.

Subscribe To Our Newsletter

Get updates and learn from the best

Articles Récents

Stellar Blade
Jeux vidéo

Stellar Blade confirmé “Non Censuré”

La nouvelle tant attendue pour les amateurs de jeux vidéo est enfin tombée : Stellar Blade, le jeu exclusif très attendu sur PS5, sera “non

Branchez-Vous

Restez informé sur toute L’actualité techno.

Branchez-vous est un producteur québécois de contenu portant sur tout ce qui se rapporte à la technologie, mettant l’accent sur l’actualité, les chroniques d’opinions, les bancs d’essai de produits et des sujets destinés tant aux technophiles qu’au grand public.