Windows 10 sur un milliard d’appareils d’ici 2018, et d’autres annonces de Microsoft

Build 2015

Voici le compte-rendu des plus importantes annonces présentées par Microsoft hier lors de Build 2015.

Difficile de résumer en peu de mots la totalité de ce que Microsoft a dévoilé hier lors de son événement annuel destiné aux développeurs. Bien qu’aucune date de lancement concernant Windows 10 n’a été annoncée par l’entreprise, l’avenir de son prochain système d’exploitation semble prometteur.

Microsoft croit que la mise à niveau gratuite de Windows 10 permettra à son OS de propulser un milliard d’appareils d’ici 2018.

Si bien que Microsoft a partagé son objectif le plus audacieux : voir Windows 10 propulser un milliard d’appareils d’ici les deux ou trois prochaines années après son lancement. Bien qu’il peut paraître utopique d’imaginer que l’entreprise pourrait atteindre un tel objectif, le mot-clé à retenir ici est «appareil». Cela comprend les PC, les appareils mobiles (tablettes et téléphones), la Xbox One, et d’autres nouveaux produits «emballants» selon Microsoft, mais toujours non dévoilés par l’entreprise.

Encore une fois, on a rappelé que la mise à niveau de Windows 10 allait être gratuite. Soulignons que ce sera toutefois le cas seulement lors de la première année qui suivra le lancement de l’OS. Qui sait, peut-être que Microsoft ira jusqu’à prolonger son offre afin de s’assurer d’atteindre cet objectif.

Utiliser son téléphone comme un PC

Avec Windows 10, Microsoft souhaite pousser les développeurs à concevoir des applications universelles, de sorte qu’elles puissent rouler si bien sur un PC qu’une tablette ou un téléphone. Ce type de logiciel permet notamment à la fonction Continuum d’offrir à l’utilisateur d’une tablette une expérience identique à celle d’un PC. Cette semaine, c’est maintenant autour des téléphones propulsés par Windows 10 de bénéficier de la même expérience.

Ainsi, si vous êtes à l’extérieur de chez vous et que votre employeur vous demande de modifier un document Word ou Excel, il vous sera possible de connecter votre téléphone à un écran, un clavier et une souris afin d’obtenir essentiellement la même expérience que Windows 10 sur un ordinateur. Bien entendu, la performance qu’offre votre appareil de poche ne sera pas équivalente à celle d’un PC dernier cri. N’empêche, la ligne entre ces deux mondes devient de plus en plus floue, au grand bénéfice des utilisateurs.

Spartan devient Edge

Tel que nous l’avons annoncé hier, le remplaçant d’Internet Explorer portera officiellement le nom de Microsoft Edge. En faisant la promotion de son nouveau navigateur, l’entreprise met l’accent sur le fait que celui-ci permettra de «brouiller la frontière entre la consommation et la création».

Un aperçu des outils de création offerts sous Microsoft Edge.

Un aperçu des outils de création offerts sous Microsoft Edge.

Comment? Principalement avec ses outils permettant d’annoter et de dessiner sur des pages web avant de les partager à autrui. Le tout peut sembler être une gammick, et il va de soi que Microsoft devra offrir davantage pour sincèrement prétendre qu’Edge peut être un outil de création. L’intégration de Cortana, l’assistant personnel intelligent de Microsoft introduit sous Windows Phone, est tout simplement la suite logique de sa nouvelle présence sous Windows 10.

Maintenant, que réserve le futur d’Edge? Nous sommes en droit de spéculer que ce navigateur pourrait être porté sous Android, iOS, OS X, voire même Linux. Ce qui nous amène à cette autre annonce…

Visual Studio Code, un éditeur de code pour OS X, Linux et Windows

visualstudiocode

Dans un geste qui ne fait que refléter le changement de paradigme qui opère chez Microsoft depuis l’entrée en poste de Satya Nadella à titre de PDG, l’entreprise a dévoilé Visual Studio Code : un nouveau logiciel léger destiné aux développeurs qui souhaitent produire des applications web modernes, disponible pour OS X, Linux et Windows. Il ne s’agit peut-être pas de la suite complètement de logiciels de développement de Microsoft, qui est pour le moment exclusive à la plateforme Windows, mais c’est définitivement un pas dans une direction inusitée pour le géant du logiciel.

Qui plus est, lorsque l’on tient compte de l’annonce des deux SDK qui permettront de facilement porter des applications conçues pour Android et iOS à Windows, il semble n’y avoir aucune limite à ce que nous pouvons imaginer de l’avenir de Microsoft.

Windows 10 sous HoloLens

Toujours selon la plateforme d’applications universelles de Windows, les ingénieurs de Microsoft travaillent ces derniers mois sur des applications destinées à l’HoloLens, les lunettes holographiques de Microsoft offrant une expérience à mi-chemin entre la réalité augmentée et la réalité virtuelle.

En partenariat avec Trimble, une entreprise offrant des solutions logicielles à des firmes d’architectes, Microsoft a profité de sa conférence pour présenter comment l’expérience d’HoloLens pourra contribuer à une plus grande productivité dans cette industrie. Bien que le potentiel semble très intéressant, il est important de souligner que l’HoloLens n’en est toujours qu’à ses balbutiements. Difficile d’imaginer que ce produit pourrait voir le jour avant l’Oculus Rift, pourtant en chantier depuis 2012.

Si vous êtes curieux de voir la conférence de Microsoft qui s’est déroulée dans le cadre de Build 2015 en intégralité, nous vous invitons à visiter le site de l’événement en question.

  • Alexandre Rodrigue

    faut préciser que Continuum for phone, c’est seulement pour les téléphones qui seront avec Windows 10 vu que ça prend du hardware qu’aucun Windows Phone ont présentement.

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Le fait que le téléphone soit propulsé par Windows 10 est sous-entendu dans l’article. En ce qui concerne le hardware, l’affirmation de Microsoft n’est pas claire : il va de soi que nous allons avoir besoin d’un écran, d’un clavier et d’une souris compatibles. Tu crois que seuls les téléphones conçus POUR Windows 10 pourront bénéficier de la fonction?

  • r2d3

    Quel fouillis. MS est la borderline numérique après la longue automutilation avec Win 8. Et maintenant, la menace d’envahir 1G d’appareils par peur du rejet et de l’abandon .

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Votre perception de la situation est plutôt pessimiste. Le Microsoft d’hier (et sa réputation) est-il le Microsoft d’aujourd’hui?

      • r2d3

        J’étais optimiste :)