Quelle est la différence entre Apple Music et Spotify? (MAJ)

Potayto, potahto

Après des mois de rumeurs, Apple a enfin dévoilé sa refonte d’iTunes, qui s’avère être une offre complémentaire à l’achat de musique téléchargeable. Mais est-elle comparable à Spotify?

Le blogue Gizmodo nous propose une comparaison entre ces deux services, question de voir si nous sommes bel et bien devant un «service révolutionnaire» comme certains semblent le croire, ou si ce n’est que l’effet Apple qui distorsionne une fois de plus la réalité de ses adeptes.

Évidemment, impossible de savoir pour le moment avec précision l’expérience d’Apple Music, puisque le service ne sera lancé que le 30 juin. On peut toutefois avoir une bonne idée de ce qu’il nous réserve.

Combien ça coûte?

Soulignons que nous ne connaissons toujours pas les tarifs d’Apple Music pour le Canada et l’Europe, tandis que Spotify offre la parité avec le dollar américain au Canada et en Europe.

Votre budget mensuel ne vous permet absolument aucune dépense musicale? Si c’est le cas, du côté d’Apple, vous serez en mesure d’écouter la station de radio Beats 1, qui sera sans doute soutenue par de la publicité, et de suivre vos artistes préférés dans la section Connect (sans pour autant pouvoir entendre leur contenu). Chez Spotify, vous avez accès à de la musique à la demande provenant de son catalogue intégral, moyennant une publicité de temps à autre.

Pour 9,99$ US par mois, les deux services vous offre accès à leur catalogue intégral, sans publicité. La possibilité de télécharger des morceaux afin de les écouter hors ligne est aussi présente sur les deux services.

Soulignons que nous ne connaissons toujours pas les tarifs d’Apple Music pour le Canada et l’Europe, tandis que Spotify offre la parité avec le dollar américain (donc 9,99$ CA ou 9,99€). Enfin, les trois premiers mois sont gratuits chez Apple, tandis qu’ils vous coûteront 0,99$ CA ou 0,99€ chez Spotify.

La première grande distinction d’Apple Music affecte le plan familial. Pour une famille de six personnes, il leur en coûtera que 14,99$ US par mois. Spotify offre 50% de réduction pour toute personne supplémentaire, ce qui revient à parler d’une famille de deux personnes pour le même tarif. Toutefois, l’entreprise a déjà laissé entendre qu’elle allait ajuster son offre pour rivaliser avec son nouveau concurrent.

À quoi ai-je accès?

Dans les deux cas, il est question d’une collection de 30 millions de chansons. On imagine que les catalogues seront similaires, mais certainement pas identiques  – Apple courtisera certains musiciens afin d’avoir des exclusivités, et son rival en fera autant de son côté.

vinyles

Contrairement à ce que l’on pourrait croire dans le cas d’Apple Music, il n’est pas question ici d’avoir accès à l’intégralité du catalogue d’iTunes. Par exemple, ne vous imaginez pas que vous aurez accès au répertoire des Beatles. L’arrivée du légendaire groupe britannique dans iTunes a tellement pris de temps que l’on ne peut que soupçonner qu’il en sera de même pour ce type de service (si jamais ça se concrétise).

MISE À JOUR : The Next Web vient d’apprendre que la musique du catalogue d’Apple Music sera compressée à 256 kbit/s, tandis que le contenu de Spotify est offert en 320 kbit/s. La différence est minime, et loin d’être comparable à la qualité ajoutée par le format FLAC (offert par TIDAL). Toutefois, si votre équipement n’est pas top et que vos oreilles ne sont pas entraînées ou habituées à entendre la meilleure qualité possible, cette nouvelle n’affecte pas réellement la donne.

De quoi ai-je besoin?

Pour bénéficier d’Apple Music, les ordinateurs sous OS X et appareils iOS seront évidemment compatibles dès le lancement, suivi d’une application destinée au PC sous Windows, aux appareils Android et à l’Apple TV qui verra le jour à l’automne.

spotifyaimeplaystation

Spotify a nettement une longueur d’avance sur cet aspect, le service ayant été déployé sur essentiellement toutes les plateformes (y compris la PlayStation 4). Si votre appareil est doté d’un navigateur web, il y a de fortes chances pour qu’il puisse diffuser de la musique provenant de son service.

Et si j’ai envie d’avoir des recommandations?

Sans doute le truc qui est le plus difficile à concrètement quantifier. Dans les deux cas, vous aurez accès à des listes de lectures composées par des mélomanes spécialistes (les radios) et des listes de lectures générées par des algorithmes selon les genres qui vous intéressent ou le contexte dans lequel vous vous trouvez.

Donc, c’est du pareil au même?

Essentiellement. Oui, Apple Music se distingue par sa section Connect qui promet une interaction avec vos artistes favoris et des contenus inédits. Spotify de son côté a récemment lancé une fonction permettant de déterminer la musique selon votre rythme cardiaque (lors de vos entraînements).

Spotify a également du contenu complémentaire non lié à la musique : des émissions provenant de divers médias et des podcasts. Toutefois, non seulement cette offre est justement non pertinente à la vocation première de ces services (la musique), mais elle n’est toujours pas disponible à l’extérieur des États-Unis, du Royaume-Uni, de l’Allemagne et de la Suède.

Enfin, dans les deux cas, les applications peuvent intégrer les pièces musicales déjà présentent dans votre appareil. On suppose toutefois que cette intégration sera sans doute plus cohérente du côté d’Apple, particulièrement pour les adeptes d’iTunes.

Les commentaires sont fermés.