All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Les prochaines PlayStation et Xbox seront-elles lancées sous une base annuelle?

Sony et Microsoft souhaitent écourter le cycle de vie de leurs consoles afin de pouvoir profiter plus rapidement des dernières percées technologiques. Les consommateurs seront-ils au rendez-vous?

C’est comme si c’était écrit dans le ciel. Une idée qui a fait son bout de chemin depuis que le vice-président et directeur financier d’AMD, principal fournisseur des processeurs qui alimentent la PlayStation 4 et la Xbox One, l’a évoquée en juin 2014. Branchez-vous titrait alors : La PlayStation 5 et la prochaine Xbox pourraient être lancées plus tôt que vous l’imaginez. Ce n’était pas faux. Mais ça ne semble pas non plus être tout à fait l’objectif final.

Sony et Microsoft veulent tuer le modèle de l’évolution technologique des consoles par génération.

Non, Sony et Microsoft veulent tout simplement tuer le modèle de l’évolution technologique des consoles par génération. Une formule qui est essentiellement demeurée inchangée depuis la commercialisation des premières consoles en 1970 : on détermine des caractéristiques techniques uniformes pour une plateforme, on laisse les développeurs exploiter celles-ci pour une période donnée, et on recommence à zéro pour la génération suivante.

Un modèle désuet à une époque où la rétrocompatibilité est omniprésente, tant sur PC que sur le marché des appareils mobiles, qui gruge depuis un bon moment déjà le précieux temps du public cible des fabricants de consoles. Ces plateformes conservent une même architecture et proposent un écosystème un peu plus démocratique. Deux facteurs permettant notamment aux développeurs de tout acabit d’apprivoiser leurs outils de création sans craindre de devoir tout réapprendre lors de l’arrivée d’une nouvelle génération de console.

Devant ce gazon qui semble beaucoup plus vert chez le voisin, Sony, Microsoft, et même Nintendo sont prêtes à prendre le risque de changer de stratégie.

Une variété de consoles pour une variété de consommateurs

Le marché des consoles de salon s’apprête donc à subir ce qui pourrait être la plus importante transformation de son histoire. C’est ce que l’on pouvait déjà conclure hier avec la rumeur du projet Helix de Microsoft, et des nouveaux produits qui en découleront.

Image : Sam Woolley (Kotaku).
Image : Sam Woolley (Kotaku).

L’idée? Offrir aux consommateurs une gamme de Xbox partageant la même architecture selon une échelle de prix variable, mais aussi avec une puissance variable. Microsoft projetterait ainsi de commercialiser une console d’entrée de gamme moins puissante que la Xbox One, et une console haut de gamme plus puissante – surnommée la Scorpio. Dans ce contexte, la Scorpio – qui serait potentiellement compatible avec l’Oculus Rift – ne signalera pas le début d’une nouvelle génération, mais plutôt le renouvellement matériel de la Xbox One.

Trois Xbox pour trois types de consommateurs, essentiellement comme le proposent déjà les fabricants de téléphones intelligents. Un peu aussi comme le proposent les constructeurs informatiques.

Au fil du temps, avec l’arrivée d’une console encore plus puissante, le produit haut de gamme deviendra le produit moyen de gamme, le produit moyen de gamme deviendra le produit d’entrée de gamme, et ainsi de suite. Plongés dans une telle situation, les développeurs seront incités à continuer de soutenir la Xbox One pour atteindre un plus large bassin d’utilisateurs potentiels. Pour ce faire, Microsoft a déjà en poche une arme importante : la plateforme universelle Windows.

Image : Sam Woolley (Kotaku).
Image : Sam Woolley (Kotaku).

De son côté, Sony travaillerait également sur une déclinaison plus puissante de la PlayStation 4, répondant au nom de code NEO. À ce sujet, l’information qui a coulé mentionne que les développeurs devront inévitablement concevoir des jeux compatibles avec les caractéristiques de l’actuelle PlayStation 4, afin de ne pas diviser le marché. Soulignons qu’il est également question d’une architecture commune, éliminant ainsi le besoin pour les développeurs d’apprivoiser une toute nouvelle plateforme.

Bien que l’on ignore les plans de Sony en ce qui concerne une potentielle console d’entrée de gamme, la PlayStation TV (baptisée PlayStation Vita TV au Japon) est déjà en quelque sorte un produit qui répond à ce besoin. Rappelons que l’appareil peut exécuter la majorité des titres conçus pour la PlayStation Vita, en plus de pouvoir servir de relais à la PlayStation 4, qui peut y diffuser des jeux par le biais de la fonction Remote Play.

Sony pourrait par conséquent se retrouver dans une position similaire à celle de Microsoft en proposant trois consoles – la PlayStation TV, la PS4 et la NEO – pour trois types de consommateurs.

Un pari risqué

Si Microsoft décide de lever le voile sur sa stratégie lors du prochain E3, Sony pourrait riposter en dévoilant la sienne.

Tant pour Microsoft que Sony, il s’agit d’un pari risqué.

Soit, Microsoft a peut-être moins à perdre à l’idée de dévoiler deux nouvelles consoles, les ventes de la Xbox One ne représentant que la moitié de celles de la PlayStation 4. Mais rappelons que Sony s’apprête à lancer son casque de réalité virtuelle, le PlayStation VR, en octobre prochain. Un produit dont le prix est certes moins élevé que l’Oculus Rift ou le HTC Vive, mais qui est tout de même plus élevé que le prix de la console pour laquelle il a été conçu.

Si Microsoft décide de lever le voile sur sa stratégie lors de sa conférence au E3 le mois prochain, et que la Scorpio est bien reçue par le public et les médias, Sony pourrait vouloir riposter en dévoilant la NEO – et risquer du même souffle d’aliéner les consommateurs ayant déjà précommandé le PlayStation VR. Tout repose sur les prix qui seront dévoilés tant par Microsoft que par Sony. En fait, ce facteur est si critique qu’il y a de fortes chances pour que l’on préfère le révéler à une date ultérieure.

Du côté de Nintendo, le mystère demeure. L’histoire nous a appris à répétition que la pire erreur que l’on peut commettre en ce qui concerne cette entreprise est d’ignorer sa capacité d’ingéniosité. L’énigmatique Nintendo NX sera-t-elle l’arme de destruction massive qui propulsera Nintendo au sommet contre deux géants susceptibles de trébucher dans les fleurs du tapis en voulant changer les règles du jeu? Les paris sont ouverts…

Vidéo récente
- Actualités

Voici les jeux vidéo de la rentrée 2019 !

Les dernières nouvelles

Pixel 4 : les nouveautés du nouveau smartphone de Google

Pixel 4 : les nouveautés du nouveau smartphone de Google

Test du jeu Ghost Recon: Breakpoint : le bon vieux modèle d’Ubisoft !

Test du jeu Ghost Recon: Breakpoint : le bon vieux modèle d’Ubisoft !

Google Stadia : date de lancement et nouveaux détails 

Google Stadia : date de lancement et nouveaux détails 

Plus d'actualités

Instagram se met au « Dark Mode »

Instagram se met au « Dark Mode »

Instagram Threads : nouvelle application pour communiquer avec vos proches

Instagram Threads : nouvelle application pour communiquer avec vos proches

Surface Duo : Microsoft fait son retour sur le marché des téléphones intelligents

Surface Duo : Microsoft fait son retour sur le marché des téléphones intelligents

Populaires

Facebook se met au «dark mode» sur Android

Facebook se met au «dark mode» sur Android

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

YggTorrent : une nouvelle adresse pour le site pirate

YggTorrent : une nouvelle adresse pour le site pirate

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .